UK : la publicité sur Internet en bonne santé, notamment sur mobile

Par 05 avril 2012 Laisser un commentaire
Homme et mobile

Au Royaume-Uni, la publicité en ligne, notamment sur mobile, a le vent en poupe. Portées en partie par la vidéo et l'affichage, les dépenses publicitaires ont dépassé le milliard de livres.

Comme un anniversaire, la publicité en ligne au Royaume-Uni a dépassé, pour la première fois en 2011, le milliard de livres d'investissements, informe l'Internet Advertising Bureau dans son rapport annuel sur les dépenses publicitaires en ligne. Le tout, malgré un contexte d'économie en crise. En effet, ces investissements ont connu une croissance de 14,4% par rapport à 2011 où la somme globale n'atteignait que 4 784 000 de livres. Rien que sur mobile, la publicité a grimpé de 157%, pour atteindre 203 millions de livres. Et ce, grâce à la diffusion des smartphones, du tactile ou encore de la 3G. Parmi ces dépenses, le type de publicité qui a connu la principale augmentation a été l'affichage, grâce à une croissance de 13,4%.

La croissance de la vidéo est importante

Malgré tout, ce sont les bannières et les formats intégrés de publicité qui restent la principale composante de l'affichage en ligne, puisque ceux-ci en représentent encore 73%. Néanmoins, la croissance des dépenses publicitaires d'affichage a largement été portée par la vidéo, qui a dépassé à elle seule le cap des 100 millions de livres, notamment sur les biens de consommation et les services drive, représentant 10% de toute la publicité sur Internet. Soit des investissements qui ont doublé : de 54 millions de livres 2010, à 109 millions de livres en 2011. Ce qui montre à quel point ce sont les publicités les plus grandes, les plus riches mais également les plus dynamiques qui fonctionnent le mieux sur la toile.

La publicité sur les réseaux sociaux prend du poids

Parmi l'explosion des dépenses en bannières publicitaires, on trouvera également une augmentation importante du côté de la présence de ce format sur les réseaux sociaux. Et pour cause, la somme des investissements qui y est consacrée a atteint 240 millions de livres. Autre forme à avoir bénéficié de la publicité, le search marketing, qui connaît lui une augmentation de 17,5%. A noter, tout de même, que les principaux investissements ont été faits par les secteurs de la finance (15%), des biens de consommation (15%), de la vente au détail (12%), du divertissement et des médias (12%) ainsi que de la technologie (9%). Quand aux entreprises B2B, elles ont investi un demi milliards de livres, soit 509 millions de livres contre 485 millions en 2010.

Haut de page

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas