L'Internet des objets vaut bien un accélérateur dédié !

Par 25 septembre 2013
bulle où est inscrit internet des objets

Pour accélérer le développement de l'internet des objets, l'agence de communication R/GA s'associe à l'incubateur Techstars et encourage la création de nouveaux produits connectés.

L'internet des objets continue de se constituer en industrie à part entière : Après le lancement par Cisco d'un pôle de 500 personnes dédié à cette technologie , l'équipementier estimant à 2,8 milliards le nombre d'objets connectés d'ici quatre ans, c'est au tour de l’incubateur Techstars et de l'agence digitale R G/A de lancer un accélérateur de start-up spécialisé dans les objets connectés. En mutualisant les compétences de R /GA en design et branding avec les méthodes de Techstars, cet accélérateur vise à lancer les prochaines grandes marques de l'internet des objets.

Un incubateur axé sur les objets connectés

Cet incubateur basé à New York accompagnera 10 start-ups en lien avec l'internet des objets, chacune recevra 120.000 dollars de dotation et disposera de 3 mois pour présenter un projet convaincant devant des business angels. L'accent est mis particulièrement sur des objets connectés ayant un impact grand public immédiat, ainsi les organisateurs ont annoncé être intéressés par des projets issus de l'impression 3D, des wearable technologies, capteurs intelligents ou encore de la maison connectée. Comme l'affirme l'un de ses fondateurs: " Si c'est une idée innovante qui se situe dans le champs des objets connectés, alors nous sommes interessés." Si Techstar poursuit ainsi sa stratégie de verticalisation après avoir collaboré avec Kaplan ou Nike, c'est la première fois qu'un accélérateur se concentre exclusivement sur un domaine aussi précis que celui des objets connectés.

Des applications directes en marketing

Cet incubateur en s'associant pour la première fois à une agence de communication et non à une marque ou une agence de développement vise à transformer une innovation en produit fini et anticipe d’éventuelles applications marketing . En retour l'agence R G/A a beaucoup à gagner du développement de start-ups d'objets connectés, elle envisage même de potentielles participations directes sous forme d'obligations convertibles pour les projets les plus prometteurs.  Comme le notait récemment la Harvard Business Review, les objets connectés sont appelés à perturber les méthodes traditionnelles de communication en permettant une personnalisation des messages et un flux continu d'interactions dans l'usage même du produit.Diageo par exemple a déjà expérimenté une campagne unique au Brésil proposant des bouteilles connectées interagissant avec le consommateur via un téléphone portable. 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas