Un algorithme planifie un itinéraire en fonction des contraintes de l’utilisateur

Par 02 février 2015
Un algorithme planifie un itinéraire en fonction des contraintes de l’utilisateu

Un programme capable d’évaluer le pourcentage de réussite d’un itinéraire selon certaines contraintes a été mis au point par un professeur et deux étudiants du département d’Aéronautique et d’Astronautique du MIT.

Comment évaluer les chances d’accomplir un itinéraire en voiture d’un point A à un point B sans encombre ? C’est le principe du programme Personal Transportation System (PTS) développé par Brian Williams, Peng Yu et Cheng Fang. Présenté lors de la réunion annuelle de l’Association for the Advancement of Artificial Intelligence (AAAI), le programme basé sur un algorithme permettrait de planifier des itinéraires de toutes sortes en  prenant compte le risque d’échec inhérent à tout parcours.  En se basant sur un modèle de probabilités, l’algorithme permet d’évaluer le pourcentage de chances qu’un trajet a de se réaliser en tenant compte des exigences de l’utilisateur : son budget, ses contraintes horaires ou encore ses éventuels arrêts (déjeuner, pause…) rendant cet algorithme plus performant que celui d’un simple GPS. Lorsque ce pourcentage se révèle trop bas, le programme est capable de proposer des solutions alternatives avec un taux de réussite plus élevé tout en faisant cas des objectifs de l’usager.

Le système est en mesure de proposer des solutions alternatives

Ce qui fait l’efficacité de l’algorithme, c’est son fonctionnement fondé sur la théorie des graphiques mathématiques. Le graphique permet de représenter des évènements comme des nœuds, dont les extrémités sont reliées entre elles par des liens, selon l’ordre dans lequel les évènements sont censés se produire. C’est grâce à ce système que le programme est capable de proposer des solutions alternatives à la requête originelle de l’utilisateur. La théorie des graphiques mathématiques permet au programme d’effectuer des changements presque imperceptibles dans un emploi du temps, qui auront le plus de chance de réussite. La capacité qu’à l’algorithme à représenter les éventuelles contraintes et à prendre en compte le pourcentage d’incertitude - sur la base de graphiques - le rend plus fidèle à la réalité que les autres logiciels de planification.

Transformer la planification dans des domaines variés

L’innovation réside la volonté des créateurs d’initier un dialogue avec le système : l’utilisateur explique au programme quels sont ses buts et ses contraintes (temps, budget) et n’a plus qu’à attendre le verdict du logiciel et les éventuelles modifications effectuées par celui-ci. Ce programme, d’ores et déjà considéré comme une version avancée de l’assistant Siri d’Apple, est en marge de révolutionner tous les logiciels de planification. En effet, l’utilisation de ce programme ne devrait pas se limiter à l’usage domestique.  Dès à présent,  de logiciels utilisés pour des missions de la NASA et de l’Institut Océanographique de Woods Hall sont en cours de développement. On peut désormais se permettre d’imaginer un futur dans lequel notre smartphone sera capable de prendre des décisions à notre place.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas