Un américain arrêté pour l’envoi de 825 millions de spams

Par 15 mai 2003

Howard Carmack, surnommé « Buffalo spammer », a été arrêté et déféré à la justice. Cet américain de 36 ans est accusé d’avoir envoyé plus de 825 millions de courriers électroniques non désirés ...

Howard Carmack, surnommé « Buffalo spammer », a été arrêté et déféré à la justice. Cet américain de 36 ans est accusé d’avoir envoyé plus de 825 millions de courriers électroniques non désirés. Il a plaidé non coupable, sa caution étant fixée à 20 000 dollars, ainsi que le précise un communiqué du procureur général de la ville de New York, Eliot Spitzer.

Howard Carmack a été inculpé de vol de l’identité de deux utilisateurs du service d’accès libre EarthLink. L’entreprise a obtenu d’un tribunal d’Atlanta un jugement en réparation de 16 millions de dollars à l’encontre du spammeur. L’enquête, qui a durée un an, a associé le service spécialisé dans les fraudes à l’Internet de la ville de New York, le FBI et le fournisseur d’accès EarthLink. D’autres enquêtes portant sur des spammeurs seraient actuellement en cours.

D’après une récente étude de la Commission fédérale du commerce, les deux tiers des spams contiendraient de fausses informations. « Les spams ne constituent pas, en eux-mêmes, une infraction pénale, explique le procureur Eliot Spitzer, ce qui est pénalement répréhensible, c’est l’association entre l’envoi de spams et le vol d’identité et la falsification de données ».

(Atelier groupe BNP Paribas – 15/05/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas