Un capteur sans-fil simplifie la prise d'images en 3D mobile

Par 03 avril 2008
Mots-clés : Smart city, Europe

Le Kolibri Cordless permet de modéliser en quelques secondes un objet en trois dimensions. Ce, en tout lieu : le système fonctionne sans-fil.

Le Fraunhofer simplifie les processus de création d'images en 3D : il développe un capteur radio sans-fil mobile permettant de réaliser immédiatement ce type de visuels. Jusqu'à présent, il était souvent nécessaire de prendre un moulage de l'objet désiré pour pouvoir le modéliser ensuite en trois dimensions. Les systèmes d'imagerie 3D mobiles restant quelque peu encombrants. Le nouveau capteur, baptisé Kolibri Cordless, intègre deux caméras qui scannent l'objet et permettent de le visualiser en trois dimensions. Un projecteur réalise ensuite un modèle des lignes et des courbes qui caractérisent l'objet. Il suffit ensuite de déformer ces lignes pour obtenir la représentation exacte du produit photographié en 3D. Le tout, en quelques secondes, puisque l'individu qui souhaite obtenir une image n'a qu'à presser un bouton sur la caméra pour en voir sa représentation apparaître sur l'écran de son ordinateur portable. Les données étant transmises par WLAN.
Diminuer la taille des capteurs
Ce type de systèmes de modélisation par courbes existait déjà. Ce qui est nouveau, c'est la vitesse de mesure, la taille et surtout la mobilité du capteur. Selon les responsables du projet, les dispositifs utilisés en règle générale doivent être reliés à une source d'énergie. Ils mesurent également une cinquantaine de centimètres, soit deux fois plus que le Kolibri. "Nous avons pu diminuer la taille du capteur grâce au projecteur utilisé : celui-ci émet de la lumière grâce à des diodes luminescentes et non pas grâce aux systèmes halogènes traditionnels", explique Gunther Notni, responsable du département IOF du Fraunhofer. Pour utiliser de manière efficace ces diodes, les chercheurs ont d'ailleurs dû surmonter certaines difficultés techniques. Les LED (pour light-emitting diodes) renvoient en effet la lumière dans plusieurs directions. En conséquence, les responsables du projet ont dû développer un microsystème optique pour canaliser les flux lumineux sur l'objectif. Le dispositif s'adresse principalement au monde de l'entreprise. Il permettra ainsi d'autoriser un meilleur suivi dans le contrôle qualité des chaînes de production, notamment dans le monde industriel.
Des applications pour le monde de l'entreprise
Ce, en donnant la possibilité de réaliser rapidement des modèles en 3D des produits afin de détecter toute erreur de fabrication. Il sera également possible de modéliser des objets et des endroits difficiles d'accès, comme la pédale de frein à l'intérieur d'une voiture. Les applications sont également nombreuses dans le secteur médical et dans celui de la Défense. Il permettra par exemple aux spécialistes se rendant sur une scène de crime de réaliser une représentation en 3D d'une empreinte sans avoir à la mouler pour ensuite la traiter dans les locaux de la police. Autre cas de figure, côté santé cette fois : "les patients ayant des problèmes de respiration ont besoin d'un masque quand ils dorment. Celui-ci doit être adapté à chaque individu, afin qu'il ne lui compresse pas le visage", explique Gunther Notni. "Notre système permettra au médecin de scanner le visage du malade et d'obtenir en quelques secondes une image avec les mesures adéquates lui permettant de mettre au point l'appareil", ajoute-t-il. Le Kolibri Cordless sera présenté au salon Control qui se déroulera à Stuttgart fin avril.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas