Un guide pour les ados sur le téléchargement illégal de musiques et de vidéos

Par 22 mars 2005

Lorsque le Forum des droits sur Internet et le ministère de la culture s'adressent aux jeunes internautes pour leur exposer leurs droits et leurs devoirs en termes de téléchargement sur Internet...

Lorsque le Forum des droits sur Internet et le ministère de la culture s'adressent aux jeunes internautes pour leur exposer leurs droits et leurs devoirs en termes de téléchargement sur Internet, voilà ce que cela donne : "Adopte la Net attitude et propage-la autour de toi". Il va falloir s'y faire, le terme "attitude" est à la mode !

Dans un guide intitulé, justement, "Musique et film : Adopte la Net attitude !", le Forum des droits sur Internet explique que les jeunes internautes peuvent créer des musiques, des sites Internet et des vidéos sur Internet. En revanche, ils n'ont pas le droit de copier des œuvres sans l'accord de leur auteur.

En seize pages, le guide prend le temps d'expliquer les principes du peer-to-peer et ses dangers . La contrefaçon est longuement expliquée, ainsi que les peines prévues par la justice : jusqu'à 300 000 euros et trois ans de prison. Le souci de la sécurité est également présent, avec l'explication des risques en ce qui concerne les logiciels espions, parfois téléchargés en même temps qu'un logiciel de P2P.

L'un des "conseils à suivre pour rester cool : Télécharge les oeuvres des artistes que tu aimes sur les sites de vente en ligne". Bientôt, de nombreux internautes pourront avoir ce nouveau guide dans les mains : il doit être distribué à 450.000 exemplaires dans les collèges, dans les cybercafés et il est téléchargeable sur le site http://www.foruminternet.org/ . Reste à voir si les jeunes apprécieront le discours du guide, truffé d'expressions qui se veulent proches d'eux : "Internet, c'est trop bien !", "Peer-to-peer : pour le meilleur et contre le pire", "Les sites de vente de musique en ligne, ça décolle !"

Le coût global du guide doit être d'environ 45 000 euros : La Société des Auteurs, Compositeurs et Éditeurs de Musique (Sacem), le Syndicat National de l'Edition Phonographique (Snep), l'Union nationale des associations familiales (Unaf) et Vivendi Universal ont participé à son financement.

(Atelier groupe BNP Paribas - 22/03/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas