Un informaticien, Laurent Chemla, lance le projet "école libre de

Par 06 mars 1998
Mots-clés : Smart city, Europe

l'Internet". Ce projet est aujourd'hui soutenu par un collectif de 75 membres. Un peu partout en France, se crééraient ainsi des centres de formation à l'intention des enseignants, des fonctionnair...

l'Internet".
Ce projet est aujourd'hui soutenu par un collectif de 75 membres. Un peu
partout en France, se crééraient ainsi des centres de formation à
l'intention des enseignants, des fonctionnaires, des chômeurs et des
associations. L'enseignement serait fondé sur l'utilisation de logiciels
libres, diffusés gratuitement sur le réseau. Sur le site de présentation
(http://www.ecole.eur.org) on peut notamment lire "Partage du savoir et
des coûts, gratuité de l'information, coopération et bénévolat sont les
bases d'Internet de notre projet". Les cours seraient gratuits, assurés
par des bénévoles le plus souvent. Une souscription serait lancée pour
réunir des fonds permettant d'acquéir du matériel et louer des salles. Le
fonctionnement serait décentralisé partout en France, des associations
proposeraient l'ouverture d'écoles comme celle qui existe déjà à Paris à
la Maison des ensembles. Celle-ci (http://www.rezo.net/uo/) donne des
cours d'informatique gratuits tous les mercredis (Internet), jeudis
(bureautique) et vendredis soir (programmation).
(Supplément Multimédia Libération - 06/03/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas