Un jeu en ligne prédit le succès de nouvelles technologies

Par 24 septembre 2007
Mots-clés : Future of Retail

Le jeu Virtual Ventures propose aux internautes de devenir des investisseurs virtuels et de parier sur la viabilité d'une technologie réelle. Une manière intelligente d'utiliser le divertissement pour tester à moindre coût le potentiel d'une technologie...

Le jeu Virtual Ventures propose aux internautes de devenir des investisseurs virtuels et de parier sur la viabilité d'une technologie réelle. Une manière intelligente d'utiliser le divertissement pour tester à moindre coût le potentiel d'une technologie.
 
L'estimation de la viabilité d'une technologie sur le long terme est désormais à portée de joueurs. La société Fluid Innovation a en effet profité de la DEMOfall conference pour présenter Virtual Ventures. Ce jeu propose à ses utilisateurs d'endosser le rôle joué par les experts des sociétés de capital risque pour déterminer le succès ou l'échec commercial d'un véritable produit IT. Le concept, qui fait également appel à un système de prédiction scientifique pour fonctionner, permet aux joueurs de réaliser des investissements virtuels et de surveiller l'évolution du produit sur lequel ils ont misé.
 
Les places de marché se mettent au jeu
 
"Virtual Ventures vous permet de devenir un testeur de société de capital risque virtuel tout en endossant la fonction, véritable cette fois, d'apporter de nouveaux produits innovants sur le marché. Notre produit doit être le premier jeu que les sociétés conseillent à leurs salariés". Le site, s'il est ouvert à tous, fait appel en priorité aux développeurs, responsables de produits et de logiciels ou encore investisseurs. Des personnes aptes à fournir une perspective sérieuse du potentiel d'une technologie. Car le concept est loin d'être seulement un jeu, mais une véritable place de marché virtuelle, où les aspects rébarbatifs de l'étude de la viabilité d'un produit - validation de marché, évaluation, etc. - se présentent sous une forme virtuelle plus engageante.
 
Des économies en perspective
 

Comme sur une véritable place de marché, les entreprises viendront mettre leurs produits à l'épreuve et vendre à des fournisseurs de logiciels et à des sociétés de capital risque les technologies développées dans leurs laboratoires de recherche ou au sein de leur département IT. Autre avantage de ce concept : il répond à un réel besoin du marché au niveau du développement de brevets en interne. Selon des experts de l'industrie logicielle, les sociétés américaines dépensent en effet chaque année environ 75 milliards de dollars pour développer des programmes en interne. Selon Fluid innovation, Virtual Ventures, en facilitant la commercialisation de la propriété intellectuelle, devrait permettre aux sociétés de réduire leur coût de développement. Et d'accélérer leur vitesse d'innovation, au niveau interne comme externe.
Mathilde Cristiani pour L'Atelier

Toute l'innovation américaine sur le site de L'Atelier US
Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas