Un logiciel pour effacer les piétons de Google Street View

Par 09 août 2010 3 commentaires

Pour protéger la vie privée des personnes visibles sur le site, l'université de San Diego a mis au point un logiciel qui extrait automatiquement les piétons des vidéos et reconstitue l'arrière-plan.

Depuis son lancement en mai 2007 Google Street View a toujours été en délicatesse avec le sacro-saint respect de la vie privée. Car le service qui permet aux internautes de partir en balade (virtuelle) dans les plus grandes villes du monde, a ses petits travers et peut se révéler un peu trop intrusif. La précision des détails captés posait problème. En réponse, Google avait déjà élaboré un logiciel de floutage des visages. Cependant de nombreux détails subsistaient qui permettaient toujours d'identifier les piétons. Pour pallier ces quelques désagréments, l'université de San Diego propose un logiciel qui supprime les piétons des images et remplace le trou béant par une approximation pixélisée de l'arrière-plan.
Remplacer les images par d'autres qui précédent ou suivent la scène
Pour créer l'image d'arrière-plan, le programme utilise les images vidéos qui précédent ou suivent la scène. Actuellement, le logiciel ne travaille qu'en milieu urbain. Car, si le système peut remplacer les pixels d'une surface plate - un mur -, celle d'un arrière-plan aéré - champs avec un troupeau de chevaux - lui pose problème pour une reconstitution. L'équipe de chercheurs reconnaît également que les piétons filmés à une vitesse constante rendent le travail du logiciel plus complexe puisque l'arrière plan demeure continuellement caché.
Des résultats parfois surprenants
"La prochaine étape de notre programme consistera à remplacer l'image d'un groupe de piétons à partir d'un seul cliché", indique Arturo Flores, l'un des chercheurs. Les scientifiques ne cachent pas que les résultats de leur programme peuvent parfois être surprenants. Il est ainsi possible de visionner des vidéos composées de chiens en laisse sans maîtres ou des chaussures sans propriétaires. A noter que ce programme a été présenté en juin dernier à l'occasion du IEEE International Workshop on Mobile Vision.

Haut de page

3 Commentaires

Pour créer l'image d'arrière-plan, le programme utilise les images vidéos qui précédent ou suivent la scène. Actuellement, le logiciel ne travaille qu'en milieu urbain. Car, si le système peut remplacer les pixels d'une surface plate - un mur -, celle d'un arrière-plan aéré - champs avec un troupeau de chevaux - lui pose problème pour une reconstitution. L'équipe de chercheurs reconnaît également que les piétons filmés à une vitesse constante rendent le travail du logiciel plus complexe puisque l'arrière plan demeure continuellement caché.

Soumis par gucci watches (non vérifié) - le 12 août 2010 à 08h34

urs reconnaît également que les piétons filmés à une vitesse constante rendent le travail du logiciel plus complexe puisque

Soumis par gucci (non vérifié) - le 12 août 2010 à 08h34

iel ne travaille qu'en milieu urbain. Car, si le système peut remplacer les pixels d'une surface plate - un mur -, celle d'un arrière-plan aéré - champs avec un troupeau de chevaux - lui pose pro

Soumis par louis vuitton bag (non vérifié) - le 12 août 2010 à 08h36

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas