Un logiciel identifie les composés biochimiques

Par 19 juillet 2007
Mots-clés : Smart city

Un groupe de recherche a développé un logiciel permettant d'améliorer la détection de composés biochimiques. Cette application pourrait contribuer à accélérer le développement de médicaments...

Un groupe de recherche a développé un logiciel permettant d'améliorer la détection de composés biochimiques. Cette application pourrait contribuer à accélérer le développement de médicaments.

Quand l'informatique rencontre la biochimie, ce sont de nouvelles applications à visée thérapeutique qui voient le jour. Dans le cadre d'un partenariat avec l'UCD Conway Institute, le groupe Siemens, vient effectivement de mettre au point un logiciel de premier intérêt pour la recherche biomédicale. Cette application, qui a fait l'objet d'une publication dans le Journal of Chemical Information and Modeling, permettrait une visualisation améliorée ainsi qu'une meilleure identification de composés intervenant dans le développement de médicaments.
Maîtriser les interactions protéiniques
Elément central de la recherche biomédicale, la maîtrise des interactions entre protéines est au cœur du processus de développement de nouveaux médicaments. Dans ce cadre, l'utilisation d'inhibiteurs et d'activateurs protéiniques apparaît moins efficace que les composés de type médicamenteux. Le logiciel développé par Siemens est un réel progrès dans la mesure où il permet un contrôle accru des protéines et de leurs interactions, via une meilleure identification des éléments biochimiques qui les composent. Rappelons que les protéines sont au cœur des processus biologiques fondamentaux.
Un intérêt direct pour la thérapie
Une première application de ce logiciel a déjà permis au groupe de recherche de l'UCD de découvrir de nouveaux peptides, ces chaînes composées d'acides aminés, à l'origine d'une altération des plaquettes sanguines. Une découverte en appelant une autre, de nouveaux médicaments pour le traitement des maladies cardiaques pourraient suivre. "Pour notre groupe de recherche, le challenge réside dans la conversion de nos connaissances en découvertes pouvant contribuer au développement de médicaments", indique le professeur Shield. Et d'ajouter "le logiciel développé par Siemens devrait nous y aider".
(Atelier groupe BNP Paribas – 19/07/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas