Un logiciel pour mieux visualiser les études d'opinion

Par 07 octobre 2008

Développé par des chercheurs américains, l'outil transforme les résultats de sondages en graphes interactifs d'un genre nouveau afin de faciliter leur analyse.

Les sondeurs ne disposaient jusqu'à présent que de colonnes et de gâteaux pour rendre intelligibles les résultats de leurs études. Problème : de telles méthodes de figuration statistique peuvent être inadaptées à l'expression de rapports complexes. Afin de faciliter leurs analyses, des chercheurs de l'université de l'Utah ont donc inventé un logiciel de visualisation interactive des sondages. Lequel représente notamment mieux les résultats par classes de population. L'outil transforme automatiquement les données recensées en graphique ayant la forme d'un "donut" : un anneau extérieur liste les questions du sondage. Exemple : que pensez-vous de Barack Obama ? Et que pensez-vous de John McCain ? Au centre du cercle, le trou du donut sert à préciser à quel type de population les questions sont posées. Le fait qu'il soit vide signifie que les réponses sont celles de l'ensemble des personnes interrogées.
 
Un outil grand public ?
 
Afin de choisir les paramètres qu'il désire voir représenter, l'utilisateur clique dans un menu. Il peut par exemple choisir de ne considérer que l'avis des personnes âgées ou encore de celles qui gagnent entre 100 000 et 150 000 dollars par an. Les résultats apparaissent dans l'anneau le plus large, situé au milieu des deux autres. Des cases sont réparties à la façon des rayons d'un cercle : personnes très favorables à untel, assez favorables, peu favorables etc. La disposition de ces cases change en fonction de la catégorie de population prise en compte. "Mon objectif était notamment de créer un moyen pour faciliter l'analyse par le grand public de bases de données complexes", explique Geoff Draper, un doctorant qui a consacré sa thèse à ce projet. Ce genre d'usage laisse cependant dubitatif Simon Loubris, éditeur du site mon-sondage.com. "Quels que soient les procédés utilisés pour simplifier la figuration d'études, ceux qui ne sont pas rompus à l'analyse de statistiques auront du mal à les manipuler".
 
Couplage de données les plus diverses
 

L'outil devrait donc surtout servir aux professionnels qui gèrent leurs propres bases de données. "Ce genre de logiciel est destiné aux sondeurs eux-mêmes. Cela leur permettrait peut-être de populariser leurs bases de données, mais d'abord auprès de personnes qui le souhaitent et en ont vraiment besoin". Exemple : un journaliste de télévision qui veut se faire une idée instantanée d'une étude et n'a pas le temps de lire plusieurs colonnes de chiffres alors qu'il est en direct. "Les inventeurs de cette solution parlent de sondages. Mais elle peut servir dès qu'il s'agit de coupler des types de données, par exemple économiques, géographiques etc". Cette méthode de visualisation pourrait par exemple servir aux autorités sanitaires qui souhaitent mieux identifier les personnes souffrant d'une maladie. On peut imaginer une multitude d'autres d'applications, du marketing à la lutte contre le terrorisme...

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas