En un an, l'usage professionnel de l'informatique a doublé.

Par 02 février 1999
Mots-clés : Smart city

Selon une étude du ministère du travail (Premières informations - Dares - décembre 1998), la part des salariés utilisant un ordinateur est passé de 26 % en 1997 à 51 % en 1998. Le taux d'informatisa...

Selon une étude du ministère du travail (Premières informations - Dares -
décembre 1998), la part des salariés utilisant un ordinateur est passé de
26 % en 1997 à 51 % en 1998. Le taux d'informatisation des entreprises est
passé de 32 % en 1993 à 63 % en 1998.
85 % des utilisateurs sont des cadres, 71 % des professions
intermédiaires, 51 % des employés, 24 % des ouvriers qualifiés, 11 % des
ouvriers non qualifiés. Des inégalités se remarquent également dans la
pyramide des âges : les personnes nées avant 1943 sont laissés pour
compte.
40 % des ingénieurs utilisent un portable, contre 7 % en moyenne. 45 % des
ingénieurs et 25 % de cadres se connectent à Internet, contre 7 % en
moyenne. 70 à 80 % des ingénieurs et des cadres utilisent la transmission
et la réception d'informations par ordinateur, contre 58 % en moyenne.
La diffusion de l'informatique professionnelle a été plus forte dans les
services de l'Etat et des collectivités locales (+ 30 % en dix ans) que
dans les entreprises privées (+ 25 %).
55 % des fonctionnaires utilisent aujourd'hui l'informatique, contre 48 %
des salariés du privé.
50 % des ouvriers qualifiés du transport et de la logistique utilisaient
en 1998 un ordinateur, contre 17 % il y a dix ans.

Toutefois, plus du tiers des entreprises françaises utilisent encore des
machines anciennes, fonctionnant à partir de processeurs 386 et 486. Ce
type d'équipements représentait en 1997 presque la moitié des micros.
(Informatiques Magazine - 29/01 - Le Monde Economie - 02/02/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas