Un meilleur accès à internet implique un gouvernement plus transparent

Par 12 août 2015
transparency

Le niveau de transparence d'un gouvernement serait directement corrélé au degré d'accès à internet de ses citoyens. La réciproque n'est par contre pas valable.

Les gouvernements dans les zones dont la population est particulièrement dense font preuve de plus de transparence lorsque l’accès à internet y est élevé. Ce sont en effet les constatations de deux chercheurs de l’Université du Missouri suite à l’analyse de différents facteurs démographiques en fonction des informations contenues sur les sites web de comtés américains.

Attention, l’étude ne fait pas non plus de raccourci : « même s’il est clair que des zones urbaines avec un accès à internet très important ont généralement un gouvernement plus transparent, cela ne signifie pas non plus que faciliter cet accès améliorera la transparence de manière identique dans toutes les zones ». Ainsi, l’étude dévoile que d’autres facteurs entrent en jeu, notamment le niveau d’éducation des citoyens, de pauvreté, la densité de population et le pourcentage de communautés minoritaires.

« Il est important que les gouvernants adaptent leurs efforts en matière de transparence aux besoins réels de leur citoyens actuels. »

Selon l’un des chercheurs, Charles Menifield, cette information est primordiale puisqu’il est constaté que « le niveau de transparence améliore globalement la confiance que les citoyens peuvent avoir en leur gouvernement et prouve ainsi sa pertinence ».

Le Pr. Menifield continue : « Si une population ayant un haut niveau d’éducation possède un accès internet faible, alors améliorer cet accès devrait augmenter le niveau de recherches d’informations gouvernementales en ligne. Toutefois, et notamment dans des zones rurales, des population moins éduquées ne verrait pas de différence et l’amélioration de la transparence nécessiterait un passage vers un communication plus hors-ligne ».

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas