Un nouveau centre d'innovation pour des applications d'e-learning mobiles

Par 19 août 2011
Un nouveau centre innovation MIT et Google autour des applications mobiles

Transformer la manière d'apprendre grâce des applications mobiles ad-hoc, tel est l'objectif d'un nouveau centre d'innovation du MIT, en collaboration avec Google.

Le "MIT Center for Mobile Learning" vient d'ouvrir ses portes aux Etats unis. Né d'un projet commun entre le MIT et Google, il aura pour objectif de créer et d'étudier les nouvelles technologies mobiles qui permettront aux internautes d'apprendre, n'importe où, n'importe quand et avec n'importe qui.

Hébergé dans le célèbre Media Lab, le centre va démarrer son activité avec le développement et l'amélioration du logiciel open source développé par Google, nommé "App inventor for Android", et qui permet à l'utilisateur de développer de petites applications sur le modèle du Click'n share. Cette application compte déjà le support de 100 000 personnes parmi les enseignants et étudiants. Son impact dans ce domaine va donc certainement être amplifié avec une telle collaboration. 

Un cadre de développement bénéfique aux deux participants

Plus que les innovations qui verront le jour, c'est la coopération entre les deux organisations qui attire l'attention. La collaboration entre un géant comme Google avec une institution académique est "l'exemple parfait d'une collaboration efficace entre une entreprise et un organisme académique", comme l'a précisé le docteur Maggie Johnson, directrice de la section "éducation et relations universitaires de Google dans un communiqué. Dans le cas présent, l'implication du MIT dans le projet permettra d'amplifier l'impact et le succès de l'App Inventor, tout en enrichissant le cadre de recherche de l'Institut. 

 

Des stars de l'apprentissage aux commandes

Google sait néanmoins où il met les pieds. Les trois directeurs du Centre ne sont pas nés de la dernière pluie, en matière d’éducation et de technologies. Mitchel Resnick est connu pour son travail sur les LEGO Mindstorms et Scratch, Eric Klopfer est le directeur du Programme d’éducation Scheller Teacher du MIT, qui entraîne les étudiants du MIT à être enseignants. Enfin, Hal Abelson est co-directeur du MIT Council on Educationnal Technology. Pour les deux parties concernées, il est évident que ce type de collaboration gagnerait à être généralisé au sein des entreprises. L'organisme partenaire voit ses recherches -financées- et stimulées, et l'entreprise innove plus vite. Mais n'est pas Google ni le MIT qui veut...

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas