Un nouvel opérateur arrive sur le marché français.

Par 24 août 1999
Mots-clés : Digital Working, Europe

L'opérateur britannique Iaxis, fondé par des anciens de MFS, veut couvrir l'Europe avec un réseau de 13 000 km de fibre optique. L'axe Londres-Paris-Francfort-Amsterdam est déjà achevé, le reste l...

L'opérateur britannique Iaxis, fondé par des anciens de MFS, veut couvrir
l'Europe avec un réseau de 13 000 km de fibre optique. L'axe
Londres-Paris-Francfort-Amsterdam est déjà achevé, le reste le sera avant
le premier trimestre 2000.
Iaxis vient d'obtenir en France sa licence d'opérateur d'infrastructure.
Contrairement à la plupart de ses concurrents, Iaxis ne s'adresse qu'aux
autres opérateurs. Il ne pose pas ses propres lignes, mais achète de la
fibre "noire" (non activée) à des sociétés de service public, comme la
Sanef et SAPRR l(autoroutes) , Estel (réseaux électroniques), LA RATP
(métro) ou bien encore LD Com (rivières).
Il utilise la technologie DWDM permettant d'augmenter considérablement le
débit sur chaque fibre. Au total, le réseau d'Iaxis ne devrait coûter que
500 millions de dollars, dont 175 à 200 millions pour la France.
Pierre Antoine Baubion a été nommé directeur France d'Iaxis.
(Christine Weissrock - 25/08/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas