Un ordinateur qui analyserait les sensations de son utilisateur

Par 29 janvier 2004
Mots-clés : Smart city

Aujourd'hui, votre ordinateur est un outil, il envoie vos e-mails, vous connecte à Internet, fait vos comptes, paie vos factures, etc. Et si demain il devenait un ami plus proche, un de ces amis...

Aujourd’hui, votre ordinateur est un outil, il envoie vos e-mails, vous connecte à Internet, fait vos comptes, paie vos factures, etc. Et si demain il devenait un ami plus proche, un de ces amis qui vous conseillent et vous disent quand vous en faites trop, quand vous intervenez à de trop nombreuses reprises au cours d’un meeting, quand vous devez vous montrer plus attentifs, etc.

C’est ce que votre ordinateur pourra peut-être faire si les scientifiques des Sandia National Laboratories avancent sur leur projet. A l’aide de petits capteurs et de transmetteurs appelés PAL (Personal Assistance Link), votre ordinateur, si vous l’y autorisez, deviendra attentif aux moindres signes vitaux que vous émettrez sur le moment.

Il surveillera votre rythme cardiaque et votre respiration, analysera les expressions de votre visage et les mouvements de votre tête, analysera le ton de votre voix… Ensuite, il vous informera de votre forme générale, de vos sensations (celles dont vous n’avez pas conscience). Par exemple, si un orateur est énervé, et que cet énervement se corrèle à une mauvaise performance orale, l’ordinateur peut lui conseiller, en ouvrant un pop-up, de se détendre et de ralentir son débit de paroles.

Des résultats préliminaires d’expériences ont montré que dans un groupe de cinq personnes, ce système d’alertes informatiques avait pour avantage d’améliorer le travail en équipe, les réunions de collaborateurs, etc. Ce sont les Sandia National Laboratories qui financent ce programme de recherches, à hauteur de 200.000 dollars.

(Atelier groupe BNP Paribas – 29/01/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas