Un pixel invisible pour vérifier la bonne réception de ses e-mails

Par 25 mai 2004
Mots-clés : Smart city

Recherche d’emploi, lettre passionnelle, provocation électronique, message à son supérieur hiérarchique… Au cours de notre expérience du courrier électronique, il nous est arrivé maintes fois de...

Recherche d’emploi, lettre passionnelle, provocation électronique, message à son supérieur hiérarchique… Au cours de notre expérience du courrier électronique, il nous est arrivé maintes fois de souhaiter être averti du moment où le destinataire de l’un de nos e-mails nous lirait. Aujourd’hui, la plupart des messageries électroniques proposent un service de notification de la réception.

Mais pour que celui-ci fonctionne, encore faut-il que notre destinataire accepte de répondre à l’accusé de réception qu’il reçoit en ouvrant son courrier électronique. Une complexité à laquelle échappent depuis longtemps les polluposteurs. Ceux-ci ont trouvé le moyen de générer des statistiques concernant l’envoi de leurs messages publicitaires : à quel moment de la journée les internautes ouvrent-ils leurs messages ? Combien de temps passent-ils à les lire ? Combien de fois les ouvrent-ils ? Etc.

Comment obtiennent-ils ces informations ? Simplement en incluant dans l’envoi de leurs messages électroniques un mouchard qui leur renvoie, sans que le destinataire s’en rende compte, l’ensemble de ces précieuses informations. La technologie utilisée est celle du « web bug » ou pixel invisible.

Depuis hier, une application de ce genre est offerte aux particuliers. Le site www.DidTheyReadIt.com propose un service qui fonctionne avec tous les comptes POP 3 des FAI, ainsi que sur les messageries électroniques de Yahoo, Hotmail, etc.

Une version gratuite est proposée ; elle permet l’expédition de 10 messages incluant ce mouchard chaque mois. Puis, les intéressés pourront s’offrir le service moyennant un abonnement mensuel compris entre 25 et 70 euros selon la durée de l’abonnement et le nombre de mouchards à utiliser chaque mois.

Moyennant cette souscription, l’utilisateur pourra disposer d’informations précises sur l’heure de réception, l’heure de la lecture, le nombre de fois où le message a été ouvert, et même la localisation géographique - approximative – du destinataire.

(Atelier groupe BNP Paribas - 25/05/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas