Un robot insecte qui marche sur l’eau

Par 20 septembre 2004
Mots-clés : Smart city

Le laboratoire de nanorobotique de l’université Carnegie Mellon a observé de près l’activité des punaises d’eau, qui utilisent leurs pattes pour ramer et avancer sur des plans aquatiques. De...

Le laboratoire de nanorobotique de l’université Carnegie Mellon a observé de près l’activité des punaises d’eau, qui utilisent leurs pattes pour ramer et avancer sur des plans aquatiques. De cette observation est né le projet de mettre au point un robot à l’allure d’une araignée d’eau qui pourrait être utilisé dans le cadre de certains prélèvements en milieu aquatique, une fois équipé d’une caméra ou d’un détecteur chimique.

L’équipe du professeur Metin Sitti a fait en sorte que comme les punaises d’eau, son robot puisse avancer à la vitesse d’un mètre /seconde (l’équivalent humain de 650 kilomètres par heure). Pour cela, l’engin dispose de huit pattes, mesurant environ 5 centimètres de long et recouvertes d’un plastique qui repousse l’eau. Deux d’entre elles servent à l’insecte de rames, pour avancer ou reculer.

Un gramme de technologie pour un micro robot dont on pourrait penser que sa mise au point a coûté très cher… Le professeur Metin Setti parle de 10 dollars pièce et de composants très faciles à trouver dans le commerce !

(Atelier groupe BNP Paribas – 20/09/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas