Un site Internet propose d’envoyer un message dans l’espace

Par 14 juin 2004

Hurler son amour au cosmos, crier un message de rancune à l’univers, remercier sa bonne étoile, se confier à la Lune, saluer le soleil… Tout cela est désormais possible grâce à ce formidable...

Hurler son amour au cosmos, crier un message de rancune à l’univers, remercier sa bonne étoile, se confier à la Lune, saluer le soleil… Tout cela est désormais possible grâce à ce formidable medium qu’est Internet et à des entrepreneurs qui ne manquent pas d’inspiration pour vendre des services inimaginables. Ce n’est pas une blague, l’offre existe. Elle est le cœur du business plan mis au point par la société américaine « Endless Echoes », basée en Pennsylvanie. Son principe, c’est de proposer à ses clients d’enregistrer un message vocal qui sera ensuite transmis dans l’espace « à la vitesse de la lumière ». [Notons que cette promesse n’a rien d’exceptionnel puisque le principe d’une onde radio, précisément, c’est de se déplacer à la vitesse de la lumière…] C’est donc un simple argument vendeur… qui en convainc plus d’un de débourser quelque 24,95 dollars pour que sa voix retentisse dans le cosmos. Pour le client, la manœuvre est très simple : il lui suffit d’acheter sur le site d’Endless Echoes une carte spécifique qui porte son numéro personnel. Grâce à celui-ci, le client va pouvoir appeler le serveur vocal d’Endless Echoes, s’identifier et enregistrer son message. Le site promet alors que quelques minutes plus tard le message retentira dans l’espace. Pour l’heure, le service après vente d’Endless Echoes ne doit pas avoir reçu beaucoup de réclamations clients… Le principe du site serait simplement loufoque et drôle s’il n’exploitait pas, à la manière d’un gourou des temps modernes, le désespoir de ceux qui ont perdu un être cher et souhaitent lui livrer un dernier message. Il semble très probable que ceux-ci soient les cibles prioritaires d’Endless Echoes, comme le suggère la page d’accueil qui fait défiler des photographies en noir et blanc sur lesquelles s’affichent des « slogans » d’un genre particulier : « Si vous n’avez pas eu le temps de lui dire au revoir »… « Quand il y a tellement de choses que l’on n’a pas eu le temps de lui dire… », etc.(Atelier groupe BNP Paribas - 14/06/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas