Un tribunal américain autorise Oracle à poursuivre son OPA sur Peoplesoft

Par 10 septembre 2004
Mots-clés : Smart city

Contre toute attente, un juge californien a autorisé l’éditeur Oracle à poursuivre son OPA hostile sur son concurrent Peoplesoft. Une décision tout à fait à contre-courant de ce que la justice...

Contre toute attente, un juge californien a autorisé l’éditeur Oracle à poursuivre son OPA hostile sur son concurrent Peoplesoft. Une décision tout à fait à contre-courant de ce que la justice américaine préconise depuis longtemps : un blocage de ce rachat pour maintenir une saine concurrence sur le segment des logiciels à l’intention des professionnels.

Comme on pouvait s’y attendre, Oracle a parlé de victoire juridique. Il reste cependant 10 jours au ministère américain pour se pourvoir en appel et ne pas renoncer à son veto dans cette affaire.

Rappelons que l’OPA d’Oracle sur Peoplesoft dure maintenant depuis plus d’un an. Elle avait été lancée en juin 2003, pour un montant de 5,1 milliards de dollars et a récemment été relancée : Oracle valorise aujourd’hui Peoplesoft à 7,7 milliards de dollars et l’échéance de sa proposition d’achat est fixée au 10 septembre, minuit. Affaire à suivre la semaine prochaine.

(Atelier groupe BNP Paribas – 10/09/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas