Un bon trimestre pour Telefonica grâce à ses filiales mobiles

Par 15 mai 2006
Mots-clés : Digital Working, Europe

Telefonica annonce un bénéfice net en hausse de 39,6 % au premier trimestre, dépassant le consensus. Le chiffre d'affaires est conforme aux estimations les plus hautes, en hausse de 45 % à 12,04...

Telefonica annonce un bénéfice net en hausse de 39,6 % au premier trimestre, dépassant le consensus. Le chiffre d'affaires est conforme aux estimations les plus hautes, en hausse de 45 % à 12,04 milliards d'euros. L'opérateur espagnol a profité de l'expansion de ses filiales de téléphonie mobile et d'une récente vague d'acquisitions en Europe.
Les résultats de la téléphonie fixe ont été dopés par la croissance du haut débit et le groupe a constaté une croissance de 47 % du nombre des lignes d'abonnés , soit plus de trois millions. Mais c'est du côté de l'activité mobile du géant espagnol qu'il faut chercher pour expliquer les bons résultats du groupe. Telefonica Moviles, le britannique O2 et d'autres filiales mobiles représentent la moitié du chiffre d'affaires.
La filiale du géant espagnol des télécommunications a enregistré un bénéfice net en hausse de 12 %, tandis que le chiffre d'affaires a augmenté de 18 % à 4,33 milliards d'euros . Telefonica Moviles a déclaré avoir fidélisé 4,1 millions de nouveaux clients sur les trois premiers mois de l'année, ce qui représente une hausse de 35 % par rapport à la même période l'an dernier.
La téléphonie mobile de Telefonica est en pleine expansion, particulièrement en Amérique latine, d'où elle a tiré pour la première fois plus de 50% de son chiffre d'affaires. En Europe, le groupe a profité de l'achat d'O2 et d'une participation majoritaire dans l'opérateur téléphonique tchèque Cesky Telecom.
Incorporé depuis le 1 er Février, O2 est la bonne surprise du groupe. Le Britannique a réalisé un chiffre d'affaires net des services en hausse de 17 % . Le nombre d'abonnés a augmenté de 13,6 %, tandis que la proportion de désabonnements a diminué. "O2 était le gros doute et les chiffres montrent qu'il fait mieux qu'on ne le pensait, c'est vraiment très bien", a constaté un analyste madrilène pour Reuters.
(Atelier groupe BNP Paribas - 15/05/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas