Uncoverage apporte le crowdfunding au journalisme d’investigation

Par 20 décembre 2013 Laisser un commentaire
journaliste tenant un micro et une tablette

A l’ère du numérique, l’information de qualité a du mal à subsister. Uncoverage, une plateforme de crowdfunding propose une solution afin de soutenir le journalisme d’investigation.

 

Un récent rapport sur le journalisme aux Etats Unis réalisé par Pew Research Centre a confié que 30% des journalistes ont été licenciés depuis 2000. Les médias faisant face à des restrictions budgétaires, réduisent la quantité et la qualité des informations qu’ils publient. Ils optent aussi de plus en plus pour remplacer les journalistes par des moyens technologiques, tel que le magasine Forbes qui utilise des algorithmes pour produire son contenu. De plus, les médias qui sont de plus en plus amenés à proposer leurs services sur internet sont rémunérés en fonction du nombre de cliques, de visites et de partages par les lecteurs. Par conséquence, les éditeurs qui veulent traiter des sujets d’enquête, ce qui coûte plus cher à produire, doivent trouver de nouvelles solutions de financement durable que la publicité en ligne. C’est ainsi que, Uncoverage, une plateforme de crowdfunding pour journalistes vient de lancer sa première campagne de financement. Certains sujets d’enquête pourront ainsi voir le jour, redonnant aux lecteurs, l’accès aux informations qui leur semblent fondamentales.

Redonner l’accès aux informations fondamentales

Uncoverage est une plateforme connectant des journalistes qui souhaitent révéler des informations dans l’intérêt du public et des individus qui veulent participer à la réalisation de ces projets. Les journalistes avec des preuves de leurs travaux précédents seront examinés dans la plateforme. Ils peuvent publier sur le site, du contenu qu’ils ont déjà réalisé, s’associer à des sujets qu’ils aimeraient traiter et définir le budget dont ils ontbesoin. Cependant, les sujets d’enquête disponibles en financement n’ont pas encore été établit. Ils seront réalisés sur un périmètre régional, national ou international afin de cibler une audience large. Une fois réalisés, les reportages seront accessibles à tous. Ils appartiendront par ailleurs aux journalistes et non à la plateforme puisque Uncoverage se présente comme une solution de financement et surtout comme une aide pour les journalistes. L’entreprise a l’intention d’établir des partenariats avec des indépendants, diverses sociétés à but lucratif ou non et le Center for Public Integrity. A la différence de la plupart des plateformes de crowdfunding, celle-ci est conçue pour être utilisée sur une base continue. Elle possède actuellement une douzaine de journalistes et a lancé une campagne de financement pour couvrir les frais de démarrage, sur Indiegogo. Son objectif de financement est de 55,000 dollars et elle espère pouvoir opérer son lancement en Q1 2014.

Le crowdfunding, un nouveau moyen pour soutenir le journalisme

Le journalisme soutenu via crowdfunding n’est pas une idée nouvelle. Spot.us, qui a été acquise par American Public Media en 2011, a été fondée en 2008 avec une orientation particulière sur ​​les nouvelles locales. Beacon Reader lancé en septembre 2013 comme un service d'abonnement (dans la même idée que Netflix), donne aux utilisateurs l'accès à des récits d’écrivains pour 5 $ par mois. La plateforme de crowdfunding Kickstarter répertorie aussi cette année, plusieurs projets de crowdfunding de journalisme dans une douzaine de pays. Le crowdfunding peut donc être une solution efficace pour soutenir le métier de journaliste: en juin dernier par exemple, alors que la plupart de l’équipe éditoriale du magasine Good a été licenciée, les employés se sont réunis et ont lancé une campagne de crowdfunding pour financer leur propre publication dans un magasine appelé Tomorrow. Enfin, ce moyen de financement pour le journalisme, rencontre un accueille chaleureux car il s’inscrit dans l’esprit d’une culture ouverte de l’internet. Uncoverage offre un nouveau moyen de financement pour un type de média qui n’avait pas été couvert jusqu’à ce jour, celui du journalisme engagé et des enquêtes.

Haut de page

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas