Une association bretonne milite pour le .bzh

Par 12 avril 2006
Mots-clés : Smart city, Europe

Les extensions régionales font naître de plus en plus de vocations! Une association bretonne milite pour obtenir, l'extension Internet ".bzh", afin de promouvoir l'image de la...

Les extensions régionales font naître de plus en plus de vocations ! Une association bretonne milite pour obtenir, l’extension Internet ".bzh ", afin de promouvoir l’image de la Bretagne. L’association, baptisée PointBZH, s’appuie sur l’exemple de la Catalogne, première région à avoir obtenu en février l’extension .cat.
 
Selon les instigateurs du projet, le .bzh (abréviation du mot Breizh) serait réservé aux sites Internet faisant référence à la Bretagne et à sa culture, quelle que soit la langue utilisée sur ces sites et qu’ils soient situés en Bretagne ou non. "Il pourra être réservé par des collectivités bretonnes, les entreprises et ayants droit (qui disposeront d’une période pour déposer leurs noms de domaine) et ensuite aux particuliers (en appliquant le principe du premier arrivé, premier servi)." Le site intéressé devra impérativement faire référence à la Bretagne.
 
Sur le site consacré à cette action, l’on trouve des informations, des bannières et surtout une pétition organisée en ligne. Celle-ci, lancée sur le site il y a un mois, atteint à ce jour 7000 signatures, dont celles des stars de la chanson bretonne Dan Ar Braz et Gilles Servat ou encore celle du député UMP du Finistère, Christian Ménard.
 
Cette pétition est destinée à faire pression sur l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), organisme international chargé  de la délivrance et de la régulation des extensions Internet, "car il demande des garanties pour s’assurer qu’il y a une réelle adhésion populaire" aux projets, explique Mikael Bodlore-Penlaez, initiateur de PointBZH.
 
La réalisation de ce projet devrait coûter 80 000 euros : la moitié pour le dépôt du dossier auprès de l’ICANN, l’autre pour le traitement du dossier si celui-ci est retenu. Un coût que le responsable d’association compte financer en faisant appel aux élus bretons.
 
A ce sujet lire aussi :

Dossier spécial : Noms de domaines, extension du domaine des opportunités : .eu, .jobs, .travel… (15/04/2005)

 Ouverture du .fr aux particuliers : le 20 juin, c'est parti ! (22/03/2006)

(Atelier groupe BNP Paribas -12/04/2006 )

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas