Une association tzigane gagne son procès en appel contre IBM

Par 23 juin 2004
Mots-clés : Smart city

La Girca (Gypsy International Compensation and Recognition Action) est une association suisse qui milite pour la reconnaissance des droits de la communauté tzigane et pour son indemnisation au...

La Girca (Gypsy International Compensation and Recognition Action) est une association suisse qui milite pour la reconnaissance des droits de la communauté tzigane et pour son indemnisation au titre des persécutions qu’elle a pu subir sous le régime nazi. Entre 1933 et 1945, 600.000 tziganes ont été exécutés.

Le 31 janvier 2002, la Girca lançait devant le tribunal de première instance de Genève une action judiciaire contre le géant informatique International Business Machines (IBM) visant à faire reconnaître la complicité de Big Blue avec le régime nazi allemand.

Sur son site Internet, l’association explique effectivement que pendant l’époque nazie, « IBM n’a pas cessé de livrer sa technologie mécanographique à cartes perforées à sa filiale allemande via ses filiales en pays neutres notamment ». Or cette d’activité d’IBM a, comme le précise la Girca, servi d’outil technique crucial aux efforts de guerre du Reich et au recensement systématique des populations juives et tziganes, déportées ensuite dans des camps de concentration.

En 2003, le tribunal de Genève avait refusé d’assigner en justice le groupe IBM (auquel la Girca demande un dédommagement de 15 milliards de dollars), sous le motif que le groupe ne disposait à Genève que d’une simple antenne.

Après le pourvoi de l’association en cour d’appel, la justice a finalement rendu un jugement qui précise qu’une « complicité d’IBM par une assistance matérielle et intellectuelle aux actes criminels des nazis durant la Seconde guerre mondiale par le biais de son établissement genevois n’apparaît pas exclue. »

Affaire à suivre…

(Atelier groupe BNP Paribas - 23/06/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas