"Une campagne de communication efficace doit se baser sur plusieurs canaux"

Par 07 avril 2011
Mots-clés : Smart city, Afrique
un cadis sur une touche de clavier

Pour gagner des parts de marché, les sites de vente en ligne sud-africains doivent jouer la carte des réseaux sociaux mais aussi celle des médias traditionnels.

Interview de Caroline Nixon, directrice du Merchandising de Kalahari, site de vente en ligne en Afrique du Sud.

Quelle est selon-vous la stratégie de communication la plus adaptée à un site de commerce en ligne comme le vôtre ?

Caroline Nixon : Il est nécessaire de se baser sur plusieurs canaux : Internet d’abord, puisque c’est notre métier mais également les médias traditionnels. En effet, si près de cinq millions de sud africains sont déjà connecté à Internet, la majorité regarde la télévision et écoute la radio. Ce n’est pas parce que l’on est une entreprise du net qu’il faut en rester à la communication Internet. L’efficacité d’une campagne sud-africaine se joue encore principalement sur les médias traditionnels mais désormais également sur les médias sociaux. En ce qui concerne Kalahari, pour convaincre le maximum de personne de visiter notre site, nous avons mené pendant plusieurs mois une campagne publicitaire traditionnelle.

Et quid des médias sociaux ?

Au-delà de trouver un produit, l’internaute cherche aujourd’hui des conseils, des recommandations et veut pouvoir donner son point de vue sur les offres proposées. C’est pour cette raison que nous avons créé une communauté autour de notre marque. Nous avons pour cela ouvert une page Facebook qui compte le plus de fans en Afrique du sud pour un site de vente en ligne, et créé plus récemment un compte Twitter. Cela nous permet donc de recevoir des commentaires, des suggestions et des critiques en temps réels de la part de notre communauté et d’améliorer ainsi le service que nous proposons, de mieux cerner la demande pour élargir la gamme proposée.

Qu’en est-il de l’utilisation du smartphone comme moyen de vente ?

C’est une réelle opportunité que nous devons saisir. Tous les grands opérateurs mobiles ont investi dans la mise en place d’un réseau 3G performant. Cela permet donc au consommateur d’être toujours connecté quelque soit l’endroit il se trouve. C’est pour cette raison que nous avons développé notre propre application accessible sur l’AppStore. Le consommateur peut accéder à l’ensemble des ventes et payer directement avec sa carte bleue sur l’application. Cela fait donc tomber une barrière de l’achat à la maison devant son ordinateur. On peut imaginer qu’une personne se trouve dans un magasin, compare le prix avec notre site et décide de le commander via l’application. C’est ainsi que nous pouvons profiter plus largement d’un comportement d’achat compulsif.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas