Une enquête a été ouverte par le gouvernement américain pour connaître

Par 11 juin 1997
Mots-clés : Smart city, Asie-Pacifique

l'utilisation des superordinateurs vendus en Chine. Madeleine Albright, secrétaire d'Etat a annoncé mardi l'ouverture de cette enquête pour savoir si les superordinateurs vendus pour une utilisation...

l'utilisation des superordinateurs vendus en Chine. Madeleine Albright,
secrétaire d'Etat a annoncé mardi l'ouverture de cette enquête pour savoir
si les superordinateurs vendus pour une utilisation civile à la Chine
n'ont pas été détournés à des fins militaires. Selon des responsables
américains, des informations sur les compagnies chinoises ayant servi de
relais pour ce genre d'acquisition à l'armée vont être reçues par les
sociétés américaines fabriquant ou exportant ces ordinateurs. Selon le New
York Times, depuis 1995, 46 superordinateurs vendus à la Chine sont
utilisés pour analyser de petites explosions nucléaires souterraines
indétectables, susceptibles de déboucher sur la mise au point de tête
nucléaires plus efficaces.
Ca fait froid dans le dos !!!!
(Le Figaro - 12/06/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas