Dans une interview aux Echos, Pascal Debon, le président de Nortel

Par 01 mars 1999

Networks Mobilité déclare "Nortel veut réduire par dix le coût du transport des données". Absent il y a trois-quatre ans de la mobilité, Nortel a décidé d'investir sur tous les fronts technologiqu...

Networks Mobilité déclare "Nortel veut réduire par dix le coût du
transport des données".
Absent il y a trois-quatre ans de la mobilité, Nortel a décidé d'investir
sur tous les fronts technologiques, le GSM européen, le CDMA et le TDMA
américain. Nortel s'est ainsi hissé au troisième rang mondial dans le GSM
et au deuxième rang sur le CDMA aux Etats-Unis.
Désormais, le groupe entend devenir leader sur le marché de l'accès à des
services larges bandes par le biais de réseaux mobiles reposant sur les
technologies IP. Dès 2000, des réseaux sans fil basés sur l'IP seront mis
en service. Cette arrivée de la commutation par paquets sera progressive,
mais on peut prévoir que les réseaux n'auront plus d'éléments de
commutation traditionnelle de circuit d'ici deux-trois ans. L'enjeu est de
permettre une réduction forte du coût de la bande passante. Pascal Debon
affirme "ce que nous voulons permettre, c'est la transmission d'images et
de vidéo. Notre objectif est de réduire par dix dans les cinq ans qui
viennent le coût de transport des données".
Ne voulant plus être directement sur le marché des terminaux, Nortel
Networks a passé dans ce domaine un accord avec Panasonic.
(Les Echos - 1er/03/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas