Une localisation “brouillée” assurerait‐elle une meilleure sécurité des données ?

Par 18 janvier 2016
Une localisation “brouillée” assurerait‐elle une meilleure sécurité des données

Des chercheurs d’une université américaine développent une application qui pourrait occulter la position géographique de l’internaute lorsqu’il fait des recherches en ligne.

Fin 2015, nous faisions état d’une étude globale s’intéressant aux géants du web. Google, qui arrivait pourtant en tête, affichait un degré de protection des données utilisateurs de seulement 65%, loin devant Yahoo. Et bien que certaines initiatives permettent aux utilisateurs de reprendre la main sur leurs données, comme c’est le cas de Databox, aucune sur le marché ne permet de véritablement éviter à des tiers d'accéder, par exemple, aux préférences en matière de shopping.

C’est sans compter sur le professeur Linke Guo de l’université de Binghamton, New York, qui a créé une application permettant de protéger les données de géolocalisation envoyées par les smartphones lors de recherches sur le web. Ces dernières, constituées la plupart du temps de positions GPS, pourraient être volées et utilisées à des fins malveillantes. « Nous essayons de fournir une solution réalisable et efficace pour être sûrs que ce type d’informations se trouve en sécurité », a annoncé Linke Guo lors de la GLOBECOM Conference de San Diego en décembre dernier.

Toujours à l’étude, cette application n’est pas encore disponible sur le marché. Comme les données de localisation ne sont pas les seules que nous laissons sur la toile, on espère que d’autres initiatives vont se pencher sur la protection du reste des informations.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas