Pour une meilleure gestion, les casinos misent sur la RFID

Par 09 septembre 2008

Les établissements de jeu, de Las Vegas à Macau, investissent dans les puces qui contrôlent les tables, les jetons mais aussi les joueurs. Les fournisseurs voient leurs ventes exploser.

Deux des plus gros fournisseurs d'équipements et jetons pour casinos américains, GPI et PGIC, révèlent leurs revenus pour 2008. L'occasion d'observer un succès grandissant pour les solutions RFID au sein des établissements de jeu. On connaissait déjà les puces embarquées dans les jetons des joueurs, ou encore l'adoption de tels systèmes pour surveiller les abus des barmans un peu trop généreux qui servent des doses d'alcool peu réglementaires en attendant d'être récompensés par de gros pourboires. Il semblerait que la RFID fasse de plus en plus partie des investissements des casinos. Ainsi, la société GPI dévoile que 40 % de ses recettes (soit près de 9 millions de dollars) proviennent de la vente de ce type de puces aux casinos du monde entier. La moitié de ses ventes étant tout de même destinée aux établissements américains, et 40 % réservées au marché de Macau, nouvel eldorado du jeu.
Une technologie de plus en plus plébiscitée
Avec une croissance des chiffres significative : alors que ces produits représentaient moins de 4 % des ventes de l'entreprise en 2004, ils comptent aujourd'hui pour près d'un tiers de son commerce. "Cette adoption en force des produits RFID est une conséquence directe de la multiplication de l'offre, sa diversité, et des offres de plus en plus personnalisées pour assurer la sécurité des établissements des clients", commente Bodo Ischebeck, vice président de PGIC. Ce dernier note que les clients sont de plus en plus familiers avec ces technologies et demandent désormais de vraies solutions de management automatisées de leurs tables de jeu. Un marché prometteur donc. Il faut dire que de tels systèmes simplifient considérablement le travail des propriétaires de casinos.
Automatisation des contrôles
Les processeurs électroniques, installés sur chaque table, sont en effet capables de lire et reconnaître jusqu'à mille puces RFID par seconde. Ce qui offre une visibilité presque en temps réel de la situation sur les tables de jeu et des résultats des joueurs. Et bien sûr, le système permet efficacement de lutter contre la contrefaçon ou le vol des jetons. La RFID permet en effet, entre autres, de vérifier les jetons non plus un par un, mais en masse, via une analyse et authentification automatique. Par ailleurs, plus besoin de compter manuellement les gains des joueurs : leurs résultats sont enregistrés automatiquement.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas