Une montre contrôle l'état de stress

Par 23 octobre 2007

Un moniteur portatif utilise des capteurs et un système de questionnaire portant sur l'activité quotidienne de son propriétaire pour déterminer avec exactitude les raisons et l'intensité des crises d'anxiété.

Un système portatif de santé mesure le niveau de stress de son propriétaire en lui posant un certain nombre de questions. Baptisé eWatch, le dispositif, de la taille d'une montre bracelet, donne en effet la possibilité de mesurer avec précision les facteurs provoquant un état de tension grâce à une série de questions récurrentes qu'il pose à son utilisateur. Développé depuis trois ans par des chercheurs de l'université de Carnegie Mellon et de celle de Pittsburgh, il est également capable de ressentir les sons, les émotions, la luminosité, la température de la peau et encore d'autres indices permettant d'obtenir une idée précise de l'endroit où se trouve son utilisateur, son état de santé et son activité quotidienne. Ce, grâce à un système de capteurs.
Mesurer la durée et l'intensité de la crise de stress
Jusqu'à présent, les travaux réalisés par les deux centres de recherche avaient montré que les personnes accusant un niveau élevé de stress développaient un plus grand nombre de maladies – des infections virales aux maladies de cœur – que les personnes plus calmes. Les plusieurs centaines de volontaires qui se prêteront au jeu de cette nouvelle phase de test devront répondre toutes les quarante cinq minutes à une série de questions telles que : "Travaillez-vous dur ?" ou "Travaillez-vous dans l'urgence ?". Le tout, sur une période de cinq jours. Les réponses pourront normalement s'effectuer soit en bougeant le poignet, en appuyant sur un bouton ou en parlant via une oreillette sans-fil. Les résultats, enregistrés par l'engin, seront analysés au terme de la période de test. Ces interviews fréquentes et en temps réel permettront de mesurer l'impact du stress sur la vie quotidienne.
Des capteurs pour identifier l'environnement
Elles devraient également indiquer les moments exacts où les états anxieux commencent et prennent fin. Et donc donner la possibilité de déterminer les facteurs provoquant les crises. Les capteurs viendront compléter cette étude par l'identification de l'environnement et de l'état de santé du propriétaire de la montre au moment exact de la montée de stress afin de définir si certains endroits sont plus propices au déclenchement de l'anxiété. "La eWatch doit être suffisamment simple pour être utilisée par n'importe qui, même par quelqu'un ne maîtrisant pas les technologies", souligne Daniel Siewiorek, directeur du Human Computer Interaction Institute de Carnegie Mellon, qui ajoute souhaiter publier les résultats des recherches pour permettre à d'autres scientifiques de les utiliser. Le programme s'intègre à une initiative du National Institutes of Health (NIH) visant à déterminer les facteurs environnementaux susceptibles d'accroître les risques de développer certaines maladies.

L'Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas