Une nouvelle mini-console pour les nostalgiques d’Atari

Par 06 juin 2003
Mots-clés : Smart city

Qui eut cru qu’Atari, dont on croyait les heures de gloire belles et bien terminées, renaîtrait de ces cendres ? C’est ce que la marque aux trois bandes blanches a fait, en toute discrétion, comme...

Qui eut cru qu’Atari, dont on croyait les heures de gloire belles et bien terminées, renaîtrait de ces cendres ? C’est ce que la marque aux trois bandes blanches a fait, en toute discrétion, comme le rappelle Olivier Séguret dans Libération.fr, par le biais d’une mini-console qui va ravir les nostalgiques des tous premiers jeux vidéos qui ont envahi nos salons il y a 20 ans.

Le studio français Infogrames, propriétaire de la marque, propose donc au prix de 29,90 euros BigBen, un boîtier qui se branche sur les téléviseurs et qui contient un programme de dix jeux mythiques, comme Pong, Asteroid, Gravitar, ou Breakout, le seul grand absent étant Space Invaders. Sorte d’anti-GameBoy, BigBen surfe sur la vague rétro et devrait donc séduire un public de jeunes adultes.

Infogrames, qui a racheté la marque Atari en même temps que Hasbro, tente vraisemblablement de toucher un nouveau profil de joueur, en essayant de profiter de l’impact visuel du logo d’Atari, resté célèbre malgré la chute financière du label auprès de certaines communautés de jeunes.

(Atelier groupe BNP Paribas – 06/06/03)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas