Une offre complète de banque à distance est en cours de préparation au

Par 27 novembre 1997
Mots-clés : Smart city, Europe

Crédit Agricole du Pas-de-Calais. Menée en commun avec la caisse d'Aube-Haute-Marne, ce projet se compose de services par téléphone avec Filvert, videotex avec Euréka et de téléalerte. Quatre volets...

Crédit Agricole du Pas-de-Calais. Menée en commun avec la caisse
d'Aube-Haute-Marne, ce projet se compose de services par téléphone avec
Filvert, videotex avec Euréka et de téléalerte. Quatre volets sont prévus
dans le cadre de cette offre de banque à accès multiples (BAM) : le
téléphone, le Minitel, le fax et la micro-informatique, ces deux derniers
étant en cours de développement "ces deux derniers canaux seront plus
orientés vers les professionnels, même si rien n'est encore arrêté". La
partie téléphone et Minitel sera opérationnelle début 1998. Il faudra
attendre mi 1998 pour la partie fax et 1999 pour la partie micro. "Dès
lors que le problème de la sécurisation du réseau sera réglé", une offre
sur Internet devrait suivre. Pour l'instant, la tarification de l'offre
BAM est encore à l'étude. Le principe d'une souscription à l'ensemble des
services de base, assortie d'une facturation à la consommation des
différents canaux est d'ores et déjà arrêté. Les options et services plus
pointus feront l'objet d'un abonnement supplémentaire. "Notre objectif est
d'avoir une offre complète de banque à distance pour l'an 2000".
(Banques des Professionnels - novembre 1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas