Une proposition de loi contre les enchères inversées est déposée

Par 31 janvier 2006
Mots-clés : Smart city

La députée Nathalie Kosciuko-Morizet considère comme un acte de justice de faire interdire les enchères inversées pour le recrutement. En novembre 2005, le site Internet Jobdealer.net a ouvert...

La députée Nathalie Kosciuko-Morizet considère comme un acte de justice de faire interdire les enchères inversées pour le recrutement. En novembre 2005, le site Internet Jobdealer.net a ouvert, reprenant un modèle allemand (jobdumping.de). Pour une annonce, les différents prétendants enchérissent à la baisse sur leurs prétentions salariales.
 
La députée a déposé une proposition de loi : "la conclusion d’un contrat de travail à l’issue d’enchères inversées portant sur le montant du salaire est interdite. Les modalités d’application du présent article sont fixées par décret en Conseil d’Etat".
 
"Face à cette pratique, qui déshumanise la proposition d’embauche, il appartient au législateur de garantir les droits du salarié, de définir les limites applicables au marché du travail, et de proposer un modèle compatible avec nos valeurs communes", explique la députée dans un communiqué. Si la loi était votée, le décret d'application préciserait les sanctions qui seraient exercées pour toute personne y contrevenant.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 31/01/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas