Une salle d'entraînement virtuelle raréfie l'oxygène

Par 03 mars 2008
Mots-clés : Smart city

Fitness@home combine projecteur vidéo et capteurs de mouvements pour permettre de s'entraîner dans des conditions très réalistes. Le tout, chez soi.

Recréer dans l'intimité de son habitat l’atmosphère de la montagne et pouvoir s’entraîner pour une randonnée est désormais possible. Les chercheurs de Fraunhofer développent une technologie qui réunit appareil de Fitness, projecteur d’images, masque à oxygène et diffuseur de parfums. Le système, nommé Fitness@home, reproduit au plus près les conditions dans lesquelles l’utilisateur souhaite s’exercer. Pour participer au réalisme de l’entraînement sportif, plusieurs outils ont été développés. Parmi eux, un logiciel permettant de projeter des vidéos : cimes enneigées ou chemin de campagne sont diffusés sur le mur face à l’utilisateur.
Paysage virtuel, effort réel
Ce nouveau projecteur diffuse une image sous un grand angle, légèrement incurvé, ce qui reproduit parfaitement l’angle de vision de l’œil humain : le rendu est d’autant plus réaliste, et donne à l’utilisateur l’impression d’être au cœur de l’action. Par ailleurs, via un système de connexion sans-fil, des capteurs de mouvement contrôlent la vitesse de l’utilisateur : le paysage défile alors en concordance avec le rythme de sa course. De plus la mise au point d’un nouveau logiciel permet de calibrer automatiquement l’image projetée à tous types de surface, murs voûtés, piliers etc. Ceci tout en conservant une grande qualité d’image fidèle à la réalité.
Une technologie à plusieurs usages
L’utilisateur pourra s’entraîner dans sa salle de gym virtuelle en utilisant un masque qui s’adapte à ses besoins en oxygène. L’équipe du Fraunhofer est en effet en train de finaliser la mise au point d’un système qui mesurera le niveau d’oxygène dans l’air. Ce dispositif s’ajuste de manière appropriée au niveau de l’effort du sportif et dose alors son apport en oxygène en conséquence. Cette technique permet ainsi de recréer les conditions de haute montagne où l’air est raréfié. Cette nouvelle technologie s’avère donc efficace pour ce projet de Fitness à la maison, et en particulier pour les reconstitutions des conditions d’entraînement pour les sports extrêmes. On prévoit par ailleurs une application de cette innovation à des fins thérapeutiques. La machine sera présentée au CeBIT cette semaine.

L’Atelier BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas