Une solution miracle pour des réseaux Wi-Fi zéro défaut ?

Par 02 octobre 2008 1 commentaire
Mots-clés : Smart city

Des chercheurs ont inventé une technologie bon marché permettant d'assurer une couverture maximale aux réseaux Internet sans fil tout en évitant leur parasitage.

La plupart des réseaux Wi-Fi, que ce soit au niveau de la ville, d'une entreprise ou d'une habitation, souffrent de problèmes de couverture et d'interférences. Les solutions pour optimiser ces réseaux ne sont pas légion et coûtent cher. Des chercheurs de l'université Rice et des HP Labs ont donc mis au point une technologie peu onéreuse permettant de prédire le taux de couverture d'un émetteur en fonction de l'endroit où il sera installé. Ce, afin de mieux guider le déploiement de nouveaux réseaux sans fil mais aussi d'améliorer ceux déjà existants. Pour déterminer l'emplacement et la puissance d'une borne, le système prend en compte divers paramètres, notamment topographiques. Les détails d'un tel dispositif restent cependant assez flous. Comme l'explique à L'Atelier Olivier Laurelli, le directeur associé de Toonux, un intégrateur de solutions Open Source à l'origine du premier réseau Wi-Fi communautaire parisien, "le procédé exact doit encore être vérifié. Mais il s'agit vraisemblablement d'une sorte de sniffeur associé à une application cartographique".
 
Balayage de fréquences et géolocalisation
 
Un tel sniffeur peut en effet balayer toutes les fréquences Wi-Fi existantes et mesurer en outre les ondes électromagnétiques ambiantes. "C'est l'un des principaux problèmes avec le Wi-Fi. Il s'agit d'une fréquence libre. Nombre d'appareils électroniques peuvent donc la parasiter, que ce soient des téléviseurs, des micro-ondes ou  des éclairages publics". Cet appareil de détection des fréquences doit ensuite être couplé à une application de localisation telle que Google Maps. En déterminant les zones électromagnétiquement chargées et celles où il y a du parasitage, le système permet un positionnement optimal du point d'accès, que ce soit pour couvrir la plus grande zone possible ou pour se concentrer sur une zone particulière. "S'il ne s'agit que d'un problème de zone de couverture, un tel dispositif peut aider à décider de la puissance de l'antenne ou de l'amplificateur à utiliser. Et s'il s'agit d'un problème de parasitage, cette solution vous donne l'emplacement adéquat du hotpsot".
 
FAI, universités ou industrie
 
Si la solution fonctionne aussi bien qu'elle le prétend, elle pourrait s'avérer extrêmement utile. "Toutes les sociétés effectuant de gros déploiements Wi-Fi devraient être intéressées: Orange, Neuf,  etc." Il ne s'agit certainement pas d'une solution pour particuliers mais d'autres acteurs que les traditionnels opérateurs et fournisseurs d'accès à Internet pourraient également en tirer parti. Par exemple, une université qui veut implémenter le Wi-Fi sur son campus ou encore un site industriel. "On ne connaît certes pas encore le coût d'une telle solution, ni même sa disponibilité, mais elle devrait pouvoir être rentable à partir de l'installation d'une quinzaine de points d'accès sans fil". En attendant d'en savoir plus sur cette technologie qui n'a pas encore de nom, notons que l'article dans lequel elle a été présentée a reçu un award lors de la conférence MobiCom 2008.

Haut de page

1 Commentaire

bonjour, je viens par cette demande vous adresser ma requête concernant la disponibilité d'une antenne wifi (une borne,point d'aces longue distance) qui peut couvrir une distance de 10 à 15km.

Soumis par gafsi (non vérifié) - le 28 février 2010 à 16h15

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas