Une start-up lance le tout gratuit sur Internet

Par 09 novembre 2007
Mots-clés : Future of Retail

Un nouveau service online récupère les surstocks de produits des entreprises pour les proposer gratuitement aux internautes. Seuls les frais de port sont facturés.

(cliquez pour agrandir)
Et si l'e-commerce ouvrait la voie à un nouveau genre de shopping où tous les articles seraient gratuits ? Cette question un brin utopique semble presque réaliste au regard du nouveau concept introduit par le site FreeOverstock.com. Lancée par une jeune start-up américaine, ce service se propose de récupérer les surplus de marchandises de toute sorte stockés à grand frais par les entreprises pour les proposer au plus grand nombre, gratuitement.

Eliminer les coûts de stockage des entreprises

A un détail près : les frais d'emballage et de livraison sont à la charge de l'acheteur. D'après Sarkis Chakarian, fondateur de FreeOverstock et autoproclamé "webpreneur" : "ce système est parfaitement logique si on y réfléchit un peu". Il explique : "se défaire d'un trop plein de stocks est rentable dans la mesure où l'espace de stockage, le personnel de sécurité, l'inventaire coûtent de l'argent. Les surstocks sont aussi coûteux en terme de taxes. Tout ceci constitue une dépense importante".

Un modèle économique pour tous

C'est à partir de ce constat que le jeune entrepreneur a conçu FreeOverstock, site sur lequel les consommateurs peuvent donc acquérir des produits gratuitement, et, fait notable, sans aucune restriction de quantité. Concernant les frais de livraison, FreeOverstock avance pratiquer des tarifs très proches de ceux des services postaux classiques. "Nos marges sont très serrées, mais notre concept est rentable puisque les grossistes paient pour que nous enlevions leurs excès de stocks". Un modèle économique qui devrait donner des idées.

L’Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas