Universal Music acquiert BMG Publishing pour 1.63 milliard d'euros

Par 06 septembre 2006
Mots-clés : Smart city

Après plusieurs jours d'incertitude, Universal Music vient de confirmer l'acquisition de BMG Publishing, la division d'édition musicale de Bertelsmann. La filiale de Vivendi déboursera 1,63...

Après plusieurs jours d'incertitude, Universal Music vient de confirmer l'acquisition de BMG Publishing, la division d'édition musicale de Bertelsmann. La filiale de Vivendi déboursera 1,63 milliards d'euros, et s'imposera, en plus de sa position de première major du disque, comme leader mondial de l'édition musicale.
 
Le leader allemand des médias sort lui aussi gagnant de cet accord : son résultat net devrait augmenter d'un milliard d'euros. Des bénéfices qui tombent à pic, le groupe souhaitant racheter une participation à son capital de 25 % détenue par le Groupe Bruxelles Lambert.
 
Universal acquiert les droits d'édition sur plus d'un million de titres, parmi lesquels des groupes comme Coldplay ou Maroon 5, des superstars comme Britney Spears ou Christina Aguilera, mais aussi de nombreuses œuvres classiques.
 
Pour Jean-Bernard Lévy, le président du directoire de Vivendi, "l'acquisition de BMG Music Publishing est une opportunité unique de développer notre activité d'édition musicale et d'accroître la valeur d'UMG au moment où le marché de la musique se redresse, porté par les innovations technologiques et les ventes de téléchargement".
 
La filiale de Vivendi continue d'étendre sa domination dans le secteur musical, en s'attaquant aux outils de télécommunications. Depuis son accord avec SpiralFrog, elle s'apprête à proposer le téléchargement gratuit sur Internet de son catalogue musical. Et souhaite se poser comme futur concurrente au leadership d'iTunes. A moins que dans un monde dominé par les titres des majors, les groupes indépendants disponibles sur MySpace n'attirent des internautes réfractaires à cette mainmise.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 06/09/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas