Les universités enseignent le processus par le jeu

Par 28 novembre 2007

Le serious game Innov8 permet aux élèves d'apprendre en jouant à développer leurs compétences en gestion des processus métiers. L'université de l'Arizona va le tester auprès des étudiants de son école de Management.

L'école de Management de l'université de l'Arizona intègre le jeu vidéo à son programme d'enseignement. Elle propose depuis la mi-novembre à ses étudiants de développer leurs compétences en matière de gestion des processus métiers en jouant à Innov8, le serious game signé IBM. L'environnement, proposé gratuitement, apprend à visualiser les effets sur l'activité des technologies. Notamment au niveau des relations entre les équipes IT et la direction des entreprises. Le but est d'identifier les points de blocage et de réaliser des scénarios pour étudier les conséquences d'un choix. Comme dans les mondes virtuels, les élèves sont représentés par des avatars, qu'ils doivent faire évoluer dans des bureaux, faire interagir avec d'autres avatars, et prendre des décisions qui ont un impact sur le déroulement du jeu
Un serious game intégré au cursus
 Le tout, en utilisant simplement un joystick. Le jeu étant entièrement intégré au cursus scolaire, les étudiants reçoivent une note à l'issue de la partie qui évalue la qualité de leurs prises de décisions et de leur présence dans l'univers. Pour Pierre Balthazard, directeur des programmes de l'école, "ce serious game au caractère ludique ajoutera une nouvelle dimension à notre système pédagogique". Et d'ajouter : "Ces outils représentent de grandes promesses à l'heure où nous tentons de trouver de nouvelles manières de présenter nos leçons et de les rendre plus faciles à assimiler".
Vers une intégration en entreprises
Le jeu, présenté une première fois par IBM au mois d'avril, a vu le jour à la suite d'un concours organisé par la firme auprès d'étudiants américains. Ce, dans le but de développer des outils pédagogiques capables de rendre plus simple des concepts business comme la gestion de processus métiers. Selon IBM, près de trente universités proposent aujourd'hui le programme aux Etats-Unis. Et le système pourrait être étendu aux entreprises : selon le cabinet Apply Group, une centaine des cinq cents plus grandes firmes au monde, notamment en Allemagne, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, annonce souhaiter utiliser ce type de logiciels pour l'apprentissage en entreprise d'ici 2012.
Mathilde Cristiani

 

 

L'Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas