Universités innovantes : les Etats-Unis et le Royaume-Uni en passe d'être détrônés ?

Par 10 mai 2013 Laisser un commentaire
université

Les grandes universités américaines et britanniques sont toujours dominantes en termes de qualité entrepreneuriale et de capacité d’innovation. Toutefois, la concurrence commence à se faire ressentir.

Les Etats-Unis et le Royaume Uni restent toujours à la tête du classement des pays possédant  les nombres les plus importants des universités qui contribuent à la création des écosystèmes entrepreneuriaux les plus réussis du monde entier. C'est en effet ce que révèle le Massachusetts Institute of Technology (MIT) en collaboration avec le Centre d’Innovation Skolkovo dans une étude annuelle de benchmark visant à identifier les universités les plus innovantes dans le monde. Pourtant, de nouveaux arrivants au classement, notamment le Technion implanté en Israël, semblent indiquer un changement dans cet environnement concurremtiel.

Que nous révèle cette étude ?

L’étude, menée auprès de 61 experts répartis dans 20 pays, identifie 120 universités ayant eu une influence déterminante et une contribution majeure au plan mondial dans les domaines de l’entrepreneuriat et de l’innovation. Sur la liste du Top 10 des universités de premier plan, Le MIT et l'Université de Stanford arrivent en tête. Deux universités britanniques les talonnent de près : l’University of Cambridge et Imperial College de Londres. Toutefois, deux établissements d’enseignement supérieur sont situés en dehors des Etats-Unis et de l’Europe : le Technion en Israël, qui arrive à la 6è place du classement mondial et l’Université nationale de Singapour (NUS) à la dixième place. L’Israël prend, par ailleurs la tête du classement des pays ayant des universités qui ont réussi à créer ou à soutenir de manière efficace des écosystèmes d’innovation technologique malgré un environnement difficile. Ce dernier est caractérisé par une absence de soutien à l’entrepreneuriat et à l’innovation,  l’isolation géographique ou bien par un manque de capital risque. La France est placée 6ème sur cette liste.

Les ingrédients clés pour faire une université innovante

Cette étude s’attache également à cibler les facteurs clés qui favorisent le succès d’un écosystème entrepreneurial innovant au sein des universités. La capacité à instaurer une culture institutionnelle de l’E&I est considérée comme un ingrédient essentiel. On retrouve également d’autres éléments comme : la capacité de recherche d’une université, sa force dans l’installation d’un écosystème entrepreneurial ou encore la qualité de vie locale. Cette étude n’est en fait que la première étape (sur trois) d'un projet de classement plus réalisèe par le MIT globale. La prochaine étape consiste à étalier les évaluations détaillées sur ces universités identifiées dans la première phase et à déterminer les caractéristiques qui font leur excellence dans le domaine de l’innovation et de l’entrepreneuriat.

 

Haut de page

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas