En Uruguay, les entreprises informent leurs clients des impôts qu'elles payent via des QR codes

Par 10 septembre 2013
Mots-clés : QR codes
QR code

Par souci de transparence, l'Uruguay demande à ses commerçants de communiquer sur les taxes qu'ils paient grâce à un code QR installé sur leur vitrine.

Certains consommateurs sont influencés par l'éthique que renvoie une entreprise au moment de faire leur choix. Depuis le 22 juillet dernier, la Direction Générale des Impôts uruguayenne a décidé de prendre les choses en main. Ainsi, elle impose désormais aux commerçants d'afficher leur statut fiscal sur leurs vitrines. 

Restaurants, bars, discothèques doivent désormais se conformer à cette nouvelle initiative. Leur statut fiscal scanné est incorporé dans un code QR préalablement étudié par l'administration. Une fois validé, le celui-ci doit être installé de manière visible sur la vitrine de l'établissement. Les consommateurs équipés d'un smartphone peuvent donc scanner le code et se renseigner sur les commerces qu'ils fréquentent. 

Environ 2600 restaurants, discothèques, bars et salons de thé ont jusqu'au 22 août pour se conformer à la nouvelle législation. Si cette opération transparence peut conforter les consommateurs dans leurs choix, elle peut aussi s'avérer fort intrusive pour les commerçants qui doivent livrer leur vie financière à la vue de tous...

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas