US : la collaboration entre privé et public privilégiée pour l'innovation

Par 09 février 2011
Drapeau Américain

Pour être plus productif et garantir la compétitivité de son économie au niveau mondial, le pays doit encourager le rapprochement entre universités et entreprises. La recherche doit aussi être valorisée.

Soutenir la recherche et le développement dans le privé et le public, créer des liens forts entre les universités et la création d’entreprises innovantes et travailler en amont sur l’orientation des étudiants dans des métiers en rapport avec l’innovation : ce sont les principales idées qui ressortent d’un rapport de la Maison Blanche concernant les stratégies à mener en termes d’innovation. Le principal axe du programme est de bâtir un partenariat fort entre le gouvernement fédéral, les universités et les entreprises privées. Le soutien aux centres de recherches publics, privés mais également aux entreprises passera notamment par un crédit d’impôt recherche de 100 milliards de dollars sur dix ans, explique le rapport.

Associer les universités aux start-up

Celui-ci propose également d'améliorer les liens entre les universités, leurs laboratoires de recherches et les entreprises, notamment pour favoriser la création de start-up innovantes. Il suggère ainsi d’allouer une aide de plus de 1 milliard de dollars à la fois à ces compagnies et aux laboratoires pour l’an prochain. En effet, les PME emploient déjà 30 % des travailleurs du high-tech. L’objectif est de faire grimper ce chiffre en facilitant le passage de l’idée, du concept développé par des universitaires à un projet d’entreprise viable. L’administration Obama souligne que ces entreprises doivent pouvoir rapidement obtenir une position de leader notamment dans la robotique et le stockage des données.

Mieux orienter les étudiants

Outre ces quelques exemples, c’est le travail en amont sur l’éducation qui est favorisé. En effet le rapport veut pousser les jeunes étudiants à se diriger de plus en plus vers des métiers en rapport avec l’innovation et la technologie. Encore une fois cela sera rendu possible grâce à des initiatives publiques-privées dans les universités, jauge l'étude. Qui souligne enfin que le gouvernement n’hésitera pas à aider le secteur privé à développer notamment le réseau Wi-Fi, les technologies vertes et celles liées à la santé.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas