U.S : les dépenses publicitaires en ligne dépassent celles sur papier

Par 23 décembre 2010
Publicité en ligne devant publicité papier Etats-Unis

Les individus se tournent de plus en plus vers la Toile pour s'informer, consommer ou communiquer ce qui accroît les investissements publicitaires sur Internet aux dépens des journaux imprimés

Les annonceurs ont dépensé plus dans les publicités sur Internet en 2010 que sur les journaux papier. Et ce, pour la première fois selon le rapport effectué par    eMarketer. Dans le détail, les dépenses publicitaires en ligne ont augmenté de près de 14% pour atteindre 26 milliards de dollars en 2010, contre moins de 23 milliards de dollars investis dans les journaux imprimés. Soit une baisse de plus de 8% des dépenses par rapport à 2009.

Les annonceurs suivent les clients sur le Web

Selon les estimations ces dépenses destinées aux publicités en ligne atteindront même les 32 milliards de dollars en 2012 et les plus de 40 milliards de dollars d'ici 2014. Principale raison : "les marketeurs consacrent une part plus importante de leur budget aux medias numériques car ils constatent que les consommateurs passent de plus en plus de temps sur le Web", expliquent les spécialistes.  Mais il n'y a pas que ça. La mauvaise passe de l'économie américaine a accéléré le passage à la publicité numérique, selon eux

Les annonces en ligne considérées comme plus fiables

"Les annonces en ligne, et en particulier celles liées aux moteurs de recherche, sont de plus en plus considérées par les annonceurs comme étant plus fiable que les publicités imprimées", soulignent-ils. Avant d'ajouter : "les résultats financiers de ces dernières sont par ailleurs plus difficilement mesurables". A noter que les dépenses publicitaires dans les journaux imprimés devraient poursuivre leur déclin en 2011. eMarketer estime que les dépenses descendront à 21,4 milliards de dollars en 2011, soit une baisse supplémentaire de 6% par rapport à 2010.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas