US : des petites entreprises peu présentes sur la Toile ?

Par 27 avril 2011
Paiement en ligne

Une part non négligeable des TPE ne dispose pas de site, ou d'un considéré comme obsolète. Un manque à gagner lorsqu'un Internet se présente comme une opportunité de développement.

Aux Etats-Unis, encore 15 % des très petites entreprises n'ont pas de site et près d'un tiers se déclarent insatisfaites de leur présence en ligne. Voilà ce que révèle une étude* menée par The Small Business Authority, filiale de Newtek Business Services, et qui a lancé un baromètre* dont le but est de sonder le sentiment de  chefs de petites sociétés. Pour le commanditaire de l'étude, si la moitié des petites entreprises sont peu actives ou absentes de la Toile, c'est notamment parce qu'elles ont un site obsolète, qu'elles ne savent pas l'adapter ou encore que son langage est dépassé.

Multiples retards

Autre constat, les sociétés auraient créé leur site à une époque où le référencement n'était pas encore une science. Les dirigeants de ces entreprises n'ont par ailleurs pas encore conscience qu'Internet peut s'avérer utile pour vendre de la marchandise. De plus, 63 % d'entre elles n'ont pas mis d'outils permettant d'avoir une visibilité sur le trafic qu'elles génèrent en ligne. L'étude précise d'ailleurs qu'à peine un quart des ces entreprises acceptent les paiements en ligne.

Fournir les outils

Pour The Small Business Authority, il faut aider ces entrepreneurs à se doter d'outils pour améliorer leurs ventes et la performance de leurs sites web, car cela représente un important retour sur investissement. Pour Barry Sloane, PDG de la filiale, "il est important que les petites entités puissent concourir avec les grandes. Elles en ont aujourd'hui l'opportunité grâce à Internet". Mais l'étude reste optimiste puisqu'elle conclut sur l'idée que la présence en ligne et les applications permettant le e-commerce vont croître. L'enquête a été menée auprès de mille deux cents chefs de petites sociétés.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas