US: la publicité multimédia plaît, mais surtout sur réseaux sociaux

Par 19 mai 2011
Like social media

Pixazza ajoute la vidéo à ses vignettes publicitaires interactives. Mais améliorer le contenu ne suffit pas. Pour beaucoup, c'est surtout le média qui prime. Sur le web, ce sont de plus en plus les sites collaboratifs.

Pour accroître l'engagement du consommateur, Pixazza propose déjà d'accéder à du contenu supplémentaire en cliquant ou en passant sa souris sur une image publicitaire. Elle ajoute aujourd'hui la carte de la vidéo à son jeu : les utilisateurs pourront ainsi également visionner de courts films quand ils évolueront sur les vignettes proposées par l'éditeur. "Nous voulons donner aux annonceurs et aux développeurs pour des marques une opportunité de transformer des images statiques en contenus animés pour une meilleure connexion avec le public", souligne Chas Edwards, à la tête du développement.

La publicité interactive, tendance forte aux Etats-Unis...

Un constat confirmé par Frédéric Tardy, directeur de L'Atelier US : "la publicité interactive est une tendance forte aux Etats-Unis", nous explique t-il. Reste que le modèle adopté par Pixazza n'est pas selon lui le plus approprié : les vignettes développées sont surtout à destination des éditeurs et annonceurs, pour les publier sur les sites de commerce et autres sites dédiés. "Le gage d'efficacité de la publicité se mesurera de plus en plus sur les réseaux sociaux", explique t-il.

...mais principalement sur les réseaux sociaux

Et d'ajouter : "Aujourd’hui, le message qui a le meilleur impact, c’est 'je recommande ce que j’aime et je regarde ce que tu consommes'Voilà l’avenir de la diffusion publicitaire". Cela, quel que soit le format adopté, image, application ou vidéo. Pour lui, seule l’augmentation d’achat est un gage d’efficacité des marques et cela passe par la communication entre les consommateurs eux-mêmes.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas