USA : le financement de la santé digitale continue sa progression

Par 04 juillet 2013
Financement

Sans surprise, un bilan du premier semestre 2013 autour de la santé digitale montre que les investissements continuent à être à la hausse.

Bien que la croissance globale ait ralenti, le financement de la santé digitale, lui, a augmenté de 12% dans la première moitié de l’année. Au total, 849 millions de dollars ont été investis aux Etats-Unis entre janvier et juin 2013. De même, une croissance de 25% des transactions en 2013 par rapport en 2012 a été enregistrée. Ces chiffres ont été rapportés par Rock Health, dans son bilan bi-annuel de financement de la santé digitale. 90 entreprises de santé digitale ont chacune soulevé plus de deux millions de dollars en 2013. Parmi ces entreprises, 31% sont localisées en Californie, presque le double des états du Massachussetts (9%) et de New York (8%) réunis. Les cinq plus grosses transactions jusque là réalisées cette année représentent 20% de toutes les levées de fonds confondues.

Le financement de nouveaux services…au détriment des services traditionnels

A l’instar du bilan déjà dressé fin 2012 par Rock Health, le financement des soins de santé traditionnels continue à baisser. L’incubateur a en effet enregistré une baisse de 2% des investissements dans la biotechnologie et même de 29% dans les équipements médicaux. Au contraire, il a relevé une augmentation de 12% des investissements dans la santé digitale et de 38% dans les logiciels. A ce jour, les thèmes émergents de 2013 représentent approximativement la moitié du financement de l'année. Parmi ces nouveaux services figurent le suivi des patients à distance (12 transactions représentant 102 millions de dollars), l’administration hospitalière (8 transactions pour un montant de 79 millions de dollars), le big data (7 transactions pour 78 millions de dollars), les DSE (8 transactions pour 69millions) et le bien-être (6 pour 62).

Crowdfunding et santé de plus en plus liés

Les entreprises proposant un produit physique de suivi personnel de santé ont été parmi celles à connaître le plus de succès. Par exemple amiigo, qui propose un bracelet fitness compatible avec Android et iPhone, ou Scanadu, qui permet à l’utilisateur de procéder à des mesures vitales via son smartphone. Ces différents projets ont été financés par le crowdfunding. Car étant confrontés à une pénurie de financement de départ, les entrepreneurs créant des entreprises liées à la santé digitale se tournent de plus en plus vers le crowdfunding. En effet, en deux ans, indiegogo a connu une croissance de 2779% dans les campagnes liées à la santé. De même, en un an, AngelList a connu une croissance de 272% de financement dans les startups liées à la santé. S’ajoutent à ces plate-formes de crowdfunding d’autres spécialisées dans la santé telles que Health TechHatch, HealthFundr, MedStartr et VentureHealth. Au total, en 2013, plus de 4,5 millions de dollars ont été levés pour financer 38 projets.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas