USA : les médias sociaux communautaires, outil de relation publique ?

Par 18 mai 2010

Les professionnels travaillant dans les médias sociaux hispaniques sont peu nombreux à considérer ce type de réseau comme relevant de la publicité ou du marketing en ligne.

Au Etats Unis les médias sociaux hispaniques sont majoritairement perçus par les professionnels comme relevant du domaine des relations publiques. C'est en tout cas ce que révèle le recensement effectué par la Hispanic Public Relations Association (HPRA) auprès des professionnels du secteur - latinos ou non - confrontés à ce type de médias. "Les professionnels sont 47% à penser que les médias sociaux conviennent mieux aux relations publiques qu'au secteur publicitaire", explique Manny Ruiz, un des responsables de l'étude. Les responsables des 319 entreprises hispaniques interrogées sont en effet à peine 7% à incomber la charge des médias sociaux au secteur publicitaire et 15% à celui du marketing en ligne.
Chaque communauté d'individu s'est appropriée les réseaux sociaux
Ils sont en revanche un peu plus de 20% à penser que les médias sociaux communautaires doivent être considérés comme un secteur marketing à part. Autre résultat de cette consultation des professionnels du secteur, on apprend qu'ils sont plus de 60% à accorder à ce type de média communautaire une majorité de leur temps, et 40% y consacrent même plus de 70% de leur temps de travail. Par ailleurs, "76% des personnes interrogées disent avoir travaillé pour un ou plusieurs projet de média social hispanique l'an passé".
Un regroupement communautaire que l'on retrouve dans les entreprises
Les entreprises qui se préoccupent de ce type de médias communautaires sont paradoxalement soit de très petite taille (moins de 5 employés) ou de grande taille (plus de 50 employés). Les professionnels du secteur proviennent en effet pour un tiers des entreprises de la première catégorie et pour 40% des entreprises de la seconde. Si la majorité des professionnels évoluant dans ce milieu est d'origine hispanique, ils sont quand même près de 15% à appartenir à une autre catégorie ethnique. Les médias communautaires apparaissent comme une tendance de plus en plus présente aux Etats-Unis. Le groupe American Airlines avait ainsi lancée l'année dernière une plateforme dédiée aux Afro-Américain.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas