Usage des e-mails dans l'entreprise : Encore quelques années avant la généralisation

Par 17 novembre 2003
Mots-clés : Smart city

L'usage du courrier électronique peut paraître universellement répandu dans les pays industrialisés. Pourtant, une nouvelle étude démontre que 45 % des salariés des entreprises américaines ...

L’usage du courrier électronique peut paraître universellement répandu dans les pays industrialisés. Pourtant, une nouvelle étude démontre que 45 % des salariés des entreprises américaines n’utilisent pas l’e-mail au bureau. Parmi eux, des professionnels libéraux (comptables, infirmières, etc.) bien sûr, mais aussi nombre d’ouvriers en usine, de professionnels en situation de mobilité (personnel de bord dans l’aviation, commerciaux, etc.). Selon l’étude, la proportion d’employés n’ayant pas accès au courrier électronique devrait aller s’amenuisant dès l’année prochaine, pour n’être plus qu’anecdotique d’ici 2007.

Certaines entreprises, en excluant des employés de l’utilisation du courrier électronique, les ont fatalement exclu de l’actualité de l’entreprise, les limitant à la lecture de notes (peu séduisantes) affichées sur des panneaux. Selon Marcel Nienhuis, analyste du cabinet Radicati Group, il est évident que les entreprises ne vont pas équiper chaque ouvrier de leurs usines d’un ordinateur portable. Par contre, un certain nombre de sociétés prévoit l’installation de bornes interactives, depuis lesquelles les salariés pourront consulter les courriers électroniques émanant de la direction des ressources humaines, les lettres et notes d’information sur l’entreprise, etc.

La question qui demeure est de savoir si les entreprises vont autoriser leurs employés à correspondre par mail avec des personnes de l’extérieur (famille, amis…). Tout dépendra de l’éthique et du mode de management de chaque direction : certaines les boycotteront, tandis que d’autres verront derrière cette nouvelle liberté de communication un moteur motivationnel.

Stimulation des salariés, réduction des coûts papier, et meilleure transmission de l’information… autant d’avantages qui amènent le cabinet Radicati Group à conclure à la généralisation imminente du courrier électronique au sein des entreprises. Un nouveau marché, qui représentait un volume de 6,7 milliards de dollars.

(Atelier groupe BNP Paribas – 17/11/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas