Les usages de la technologie à l’école face aux inégalités

Par 18 mars 2013 3 commentaires
enfant et technologie

Les résultats d’une étude récoltée auprès de professeurs montrent que l’utilisation d’outils numériques dans leur salle de classe est variable, et notamment fonction du statut socio-économique des étudiants auxquels ils enseignent.

La technologie à l’école et tout au long du processus d’apprentissage est un enjeu déterminant. Une récente étude publiée en collaboration entre le National Writing Project, CollegeBoard et le PewReasearchCenter (2013) montre que les outils technologiques sont maintenant largement utilisés dans les salles de classe. En effet, 54% des enseignants assurent que tous ou presque tous leurs étudiants ont accès à des outils technologiques comme une tablette ou un e-reader en classe, et 18% d’entre eux assurent qu’ils en possèdent à la maison. Ces chiffres démontrent une compréhension des enjeux que représente la technologie pour le monde éducatif par ses acteurs - parents, enseignants ou écoles.

Les taux d’adoption d’outils technologiques dépendent du milieu socio-économique...

Parmi ces étudiants, les enseignants remarquent des disparités, notamment dues à l’origine socio-économique des élèves et les communautés auxquelles ils appartiennent. Cette différence est surtout prégnante dans les salles de classe mais elle se remarque aussi à la maison. En effet, 3% des élèves venant de classes populaires ont accès à la technologie chez eux, 19% pour ceux de classe moyenne, et 52% pour ceux de classe aisée. Concernant la salle de classe, la différence est moins marquée : 45% des élèves de classe populaire ont la chance de pouvoir avoir accès aux technologies, 58% pour ceux de classe moyenne, et 67% pour ceux de classe aisée. Ces différences impactent le processus d’apprentissage.

… Ce qui creuse les inégalités entre les élèves

41% des enseignants observent une véritable accentuation des écarts d’apprentissage entre les étudiants avec les inégalités d’accès à des outils technologiques.Tout d’abord, ces technologies constituent une amélioration et un enrichissement du processus d’apprentissage. En effet, de nouvelles techniques d’enseignement se développent dans les écoles comme celle du “flip teaching”. Aussi appellée “flipped classroom”, elle correspond à une inversion du modèle traditionnel d’enseignement ; l’élève visionne au préalable des vidéos à la maison et applique les connaissances qu’il a intégrées grâce à des travaux pratiques en classe avec son professeur. Ce mode d’enseignement qui est vanté par beaucoup de professionnels dans le milieu éducatif est rendu possible grâce à la technologie. Enfin, la connaissance et la familiarisation avec le fonctionnement de la technologie de manière plus générale est un élément déterminant pour le futur professionnel des élèves.

 

 

Haut de page

3 Commentaires

Cette étude semble assez éxplosive. Ou est-il possible de la consulter (Web, revue) ?

Soumis par Jean-Pïerre Ducassé (non vérifié) - le 27 juin 2013 à 11h29

Cette étude semble assez éxplosive. Ou est-il possible de la consulter (Web, revue) ?

Soumis par Jean-Pïerre Ducassé (non vérifié) - le 27 juin 2013 à 11h30

Bonjour Jean-Pierre, voici le lien vers l'étude dont parle l'article. Merci de votre intérêt!
La Rédaction.

http://images.politico.com/global/2013/02/27/report_-_pip_teachersandtechnology_copy.html

Soumis par alice.gillet@mail.atelier.net (non vérifié) - le 28 juin 2013 à 09h15

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas