Les usages matures (3/3) : le commerce en ligne

Par 17 décembre 2004

Une grande année pour l'e-commerce français ? Si l'on se réfère aux derniers chiffres publiés par l'Acsel , les sites de commerce en ligne français ont de quoi être motivés...

Fait marquant : Commerce en ligne, nouveau point de mire des internautes français !
Une grande année pour l'e-commerce français ? Si l'on se réfère aux derniers chiffres publiés par l'Acsel , les sites de commerce en ligne français ont de quoi être motivés : leur chiffre d'affaires explose en atteignant 665 millions d'euros sur le 2 ème trimestre 2004 (+ 65.9 % par rapport au 2 ème trimestre 2003), et le nombre d'acheteurs en ligne croît plus que le nombre des nouveaux internautes : 27 % de hausse contre 10,9 %, soit 9,5 millions d'acheteurs en ligne pour 23,3 millions d'internautes.
Certes, le panel Acsel ne recense que les activités de 25 sites e-commerce. Mais ces derniers sont leaders et représentent plus de 50 % du chiffre d'affaires global du commerce en ligne français qui devrait atteindre cette année 7 milliards d'euros. Enfin, la dynamique e-commerce est en plein développement chez les petits commerçants qui ont vu cette année leur chiffre d'affaires sur le Web multiplié par 4,7 !
Une belle croissance dans un environnement plutôt morose : le budget d'achats de Noël devrait baisser en moyenne de 2 %, selon la dernière étude du cabinet Deloitte & Touche .
Aux Etats-Unis , la croissance du commerce en ligne se confirme avec un chiffre d'affaires global de 71,4 milliards de dollars prévu en 2004, soit 27,4 % de croissance par rapport aux 55,98 milliards de dollars enregistrés par l'US Census Bureau en 2003.
Points forts :

Effet positif de la croissance des abonnements "haut débit"
Maturité des usages du Web par les internautes
Notoriété croissance des marques de commerce en ligne
Amélioration de la gestion des envois

Points faibles :

Communication/ pédagogie toujours trop faible sur la "sécurité des transactions"
Gros problèmes de réception des colis postaux : 18 % d'entre eux n'arrivent pas à destination (cf. pertes, vol), d'après une récente enquête du Centre Européen des Consommateurs (CEC).

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas