Usher sécurise la numérisation des pièces d’identité

Par 11 juillet 2013
Usher sécurise la numérisation des pièces d’identité

Faire la preuve de son identité demande de posséder plusieurs documents : cartes d’identité, de crédit, clefs de voiture… La solution Usher, développée par Micro Strategy, numérise tous ces objets en une seule application.

En 2011, 17% des citoyens de l’Union Européenne ont reporté avoir été la cible d’une usurpation d’identité. Ce genre de fraude peut s’avérer très coûteuse, avec des dommages estimés en moyenne à 1680 euros en France et jusqu’à trente fois plus en Allemagne. Contrer la fraude, mais aussi et surtout numériser tous les moyens de prouver son identité, est le but de l’application Usher développée par Micro Strategy et présentée par Mox Weber, Senior Director Product Management, lors du Micro Strategy World 2013. Cette application mobile permettrait en effet grâce à des accès numérisés de remplacer tous les papiers officiels demandés par les gouvernements et de combiner les méthodes pour vérifier les accès autorisés dans des zones plus ou moins restreintes.

Multiples niveaux de sécurité

Passeports, permis de conduire, carte d’assurance maladie ou encore carte d’adhérent à une bibliothèque, les applications auxquelles se prédestine Usher sont multiples. Le logiciel numérise donc ces documents, archive les données dans un serveur cloud, et les retransmet via des accès sécurisés, un peu à la manière de Netverify dont nous parlions en avril dernier. Sauf que si un utilisateur veut faire la preuve de son identité auprès d’une mairie, par exemple, Usher propose plusieurs moyens pour l’administration de vérifier qu’il s’agit de la bonne personne. Premièrement, Usher peut générer à la demande  un QR code. Il faut alors flasher le QR code et vérifier avec la base de données la bonne correspondance. La deuxième méthode génère, pour un temps imparti de deux minutes, un code chiffré, qu’il faut là aussi ensuite vérifier avec la banque de données Usher. D’autres moyens, plus sécurisés encore, offrent une plus grande marge de manœuvre. Vérifier l’identité peut alors demander un code usher plus un code pin ou encore une empreinte biométrique.

Perdu ! Veuillez passer par la case départ…

« L’avantage de la numérisation de ces documents réside dans une collaboration réciproque entre diverses administrations, explique Mox Weber. Là où la perte d’un portefeuille peut nuire gravement à une personne, il en va tout autrement d’Usher. » Le téléphone mobile posséderait ainsi deux avantages concurrentiels par rapport aux autres objets : il est possible de le géolocaliser et de le protéger par un mot de passe, ce qui s’avère toujours être une barrière de plus contre la fraude. Le remplacement de ces documents est aussi plus rapide, puisqu’il suffirait de retrouver un autre téléphone et de recharger l’application mobile. Cette application soulève néanmoins plusieurs questions épineuses, comme la mise entre les mains d’une seule compagnie d’autant de données personnelles ou les fraudes informatiques qui pourraient être envisagées.

 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas